Entretien avec Madame Abane Ramdane:“Ben Bella a été fabriqué par les Français”

Dans un récent entretien, l’ancien Président Ahmed Ben Bella s’est violemment attaqué à Abane Ramdane et au Congrès de La Soummam qualifié de “trahison”. Dans cet entretien exclusif, Madame Vve Abane, épouse du colonel Dehilès, répond aux accusations et rétablit certaines vérités.

 

Liberté : Pourquoi, à votre avis, Ben Bella dénigre le Congrès de La Soummam ?

• Madame Abane : Il était hostile au fait que le Congrès se tienne en Algérie. Le congrès s’est tenu sans lui et sans les chefs qui étaient à l’étranger. Ils ne sont pas intervenus dans son élaboration.

 

Que s’est-il réellement passé avec l’attaque de la poste d’Oran ?

• Ben Bella était chef de l’OS (l’Organisation spéciale) avant qu’il ne soit remplacé par Aït Ahmed. L’attaque avait été mijotée par Aït Ahmed, Saïd Ouali et Omar “yeux bleus” (Omar Boudaoud), pas plus. Ils n’ont pas mis Ben Bella au courant parce qu’ils avaient peur qu’il les dénonce. Aït Ahmed a réservé une chambre à Alger pour Ben Bella et c’est là que deux policiers sont venus le cueillir le lendemain. Ben Bella ouvre la porte, prend son arme et retourne le canon sur sa poitrine et leur présente la crosse en leur disant : “Tenez, je n’ai rien à voir dans ces histoires.” Les deux policiers ont pris l’arme en laissant Ben Bella sur place. Ben Bella était à Alger pendant l’attaque de la poste d’Oran. Il se vante d’avoir fait le coup. Naturellement, ce sont les Français qui lui ont fait cette propagande pour lui donner un nom. C’est à partir de là que les Français ont préparé un président pour l’Algérie.

 

Vous voulez dire que ce sont les Français qui ont fabriqué Ben Bella ?

• Les Français réfléchissent et projettent. Ils se sont dit qu’en cas d’indépendance de l’Algérie, on leur place un âne bâté à la présidence. Après l’arraisonnement de l’avion en 1956, les cinq dirigeants du FLN ont été amenés à Alger. Sur le bitume de l’aéroport, Mohamed Boudiaf tenait un porte-documents entre les mains. Un gendarme s’est avancé vers lui, le lui a pris des mains pour le remettre à Ahmed Ben Bella. À ce moment-là, un flash a crépité pour immortaliser l’instant.

 

Pour quelle raison ?

• Pour faire croire que c’est Ben Bella le premier dirigeant. Cette anecdote m’a été racontée par Boudiaf lui-même. Il avait compris que la France voulait donner un chef à la Révolution algérienne, le plus bête des chefs. C’est la dernière farce que la France nous a faite. Ben Bella était un grand inconnu en 1954.

 

Vous aviez travaillé avec Abane avant de devenir sa femme, quel homme il était ?

• Un homme extraordinaire, pas bavard mais très actif. Il a mûrement réfléchi pour tisser sa toile et former son organisation. Il a pensé la Révolution algérienne pendant les cinq années qu’il avait passées en prison. Il a pris le temps, contrairement à certains qui s’abêtissent dans les prisons, d’étudier toutes les révolutions du monde. Il savait qu’il fallait regrouper les partis et après l’indépendance, à chacun de reprendre son chemin. Ce qui n’a pas plu à Ben Bella et Khider, c’est que Abane a fait appel à des centralistes. Ils avaient une formation politique. C’était une grande aventure cette Révolution.

 

Quel est le rôle de Abane dans la préparation du Congrès de La Soummam ?

• Ce qui m’étonne c’est le fait que ce soit toujours Abane qui est la cible des attaques alors qu’il y avait une direction collégiale. Il y avait Ben Khedda, Saâd Dahleb, Amar Ouzeggane. Les décideurs étaient Abane et Ben M’hidi qui étaient deux jumeaux.

Il n’y avait aucune entente entre Larbi Ben M’hidi et Ben Bella.

Maintenant si on reproche des choses à Abane, il faut alors faire également des reproches à Ben M’hidi. Abane Ramdane ne travaillait jamais seul.

 

Ont-ils essayé de convaincre Ben Bella de venir assister au congrès ?

• Ils se sont habitués aux artères du Caire. Ils ont allumé un brasier en Algérie après ils se sont enfuis à l’étranger. Comment Ben Bella s’évade de la prison de Blida avec Mahsas et ne peut rejoindre les maquis d’Algérie ? Les maquisards sont allés d’Est en Ouest quand il fallait le faire.

 

Au moment du Congrès, vous étiez déjà son épouse. Étiez-vous présente ?

• Non, mais j’ai tapé la plate-forme de La Soummam sur une machine dactylographique.

 

Qui avait rédigé le manuscrit ?

• Plusieurs personnes. Chacun avait écrit sa partie. Ben Khedda me ramenait les manuscrits que je dactylographiais dans une chambre exiguë à Alger. J’étais hermétiquement enfermée en plein mois d’août pour ne pas éveiller les soupçons des voisins français.

 

Que vous inspire les propos de Ben Bella lorsqu’il affirme que le Congrès de La Soummam est une trahison ?

• Ben Bella ne voulait ni des centralistes ni des unionistes. Il voulait la révolution strictement avec le PPA/MTLD. Il ne voulait pas que les autres tendances y participent. Ben Bella appelait les centralistes et les unionistes la racaille. Les propos de Ben Bella sont une aberration. La plate-forme de La Soummam est la première Constitution de l’Algérie. Ben Bella a de l’aigreur parce que le congrès s’est fait sans lui. S’il avait voulu, il aurait pu rentrer.

 

Vous aviez un jour rencontré Ben Bella. Vous aviez l’occasion de lui dire les choses en face…

• Je l’ai rencontré en 1995 à sa demande pour s’innocenter. Je lui ai dit qu’il avait donné son accord pour l’assassinat de Abane Ramdane. Il y a une lettre qui existe dans laquelle Ben Bella cautionne cette mort. Dans la lettre, il félicite ceux qui ont fait le bon nettoyage de la Révolution. Évidemment, Ben Bella a tout nié. Il a dit que ce sont des mensonges. Mais je ne voudrais pas le rencontrer tout comme Ali Kafi, ce ne sont pas des gens intéressants.

 

Officiellement, Abane Ramdane est mort au champ d’honneur. Ce qui est faux. Il a été assassiné, comment et par qui ?

• Tout le monde sait qu’il a été exécuté au Maroc. Ferhat Abbas, Boumendjel et Ben Khedda l’avaient prévenu en lui disant : “Ils vont te faire un mauvais coup.” Quand ils ont décidé de le liquider, ils l’ont appelé au Maroc. Il était accompagné de loin par Krim Belkacem et Mahmoud Cherif. D’après les différents témoignages, Boussouf les a mis devant le fait accompli. Il leur a expliqué qu’il ne pouvait pas mettre Abane en prison parce que c’était dangereux. Il valait mieux l’exécuter. D’après certains témoignages, Abdelhafid Boussouf a étranglé Abane Ramdane de ses propres mains. Ce qui est paradoxal c’est qu’un jour, au retour du congrès de La Soummam, Abane était tout heureux que le congrès se soit passé sans aucun incident. Abane m’a sorti une photo de Abelhafid Boussouf, responsable de la wilaya V en me disant : “Regarde cet homme comme il est vaillant.” Abane était content de travailler avec des hommes comme Boussouf.

 

Il ne savait pas qu’il tenait entre les mains la photo de son futur assassin…

• C’est son bourreau. Les trois B, Ben Tobbal, Belkacem et Boussouf ont décidé de son élimination. Soit la prison, soit la mort. Boussouf était franc, il savait qu’il allait le tuer. Les autres faisaient semblant de ne pas le savoir. Ils souffraient d’un grand complexe d’infériorité par rapport à Abane.

 

Vous disiez que Ahmed Ben Bella avait donné sa caution à cet assassinat.

• Ils avaient averti Ben Bella, l’ennemi de Abane Ramdane. Ben Bella avait donné carte blanche. Sa lettre existe dans les archives algériennes.

 

Est-ce que ça ne vous gêne pas que la version officielle n’évoque pas la vérité sur la mort de Abane ?

• Dans toutes les révolutions, il y a des meurtres et des assassinats. Je ne veux pas soulever le problème de Abane.

 

Ne voulez-vous pas qu’on rétablisse la vérité ?

• Ce n’est pas à moi de le faire mais aux officiels. C’est aux autorités de faire le procès de cette affaire et de désigner les vrais coupables. Du temps de Boumediene, on n’osait jamais parler de Abane. Ce n’est qu’à la venue de Chadli que l’on a pu voir pour la première fois des portraits de Abane.

 

Qu’est-ce que ça vous fait qu’un Président algérien insulte la mémoire de Abane ?

• Ben Bella est un âne bâté. C’est lui qui a fait rater l’indépendance à l’Algérie. Il a bafoué la légalité en destituant Benyoucef Benkhedda, désigné par l’organe suprême du CNRA. Ben Bella était un joujou entre les mains de Nasser alors que Abane disait, nous ne serons inféodés ni au Caire, ni à Moscou, ni à Washington, ni à Londres. En plus, je ne vois pas ce qui lui a fait dire que je suis française alors que je suis algérienne en revanche, lui, sa femme est binationale. La femme de Ben Bella avait essayé de faire évader Fatiha Boudiaf d’une clinique psychiatrique dans laquelle le Président l’avait jetée, seule parmi les hommes pour l’humilier, après avoir déporté dans le Sud Mohamed Boudiaf.

 

Journal LIBERTÉ : 07 – 11 – 2002

 

19 comments for “Entretien avec Madame Abane Ramdane:“Ben Bella a été fabriqué par les Français”

  1. May 26, 2011 at 13:00

    Great help from this blog! Thanks alot for the information I needed

  2. May 30, 2011 at 21:02

    Substantially, the post is in reality the greatest on that deserving topic. I concur with your conclusions and also will certainly eagerly look forward to your future updates. Saying thanks definitely will not just be adequate, for the exceptional clarity in your writing. I will certainly directly grab your rss feed to stay abreast of any updates. Pleasant work and much success in your business dealings!

  3. June 2, 2011 at 09:24

    Attractive element of content. I simply came across your website along with accession capital to assert that I get actually loved account your site posts. In any manner I will be subscribing within your augment or even I achievement you obtain admission to consistently fast.

  4. June 2, 2011 at 13:37

    Hello, I just checked out your blog and I loved it.

  5. June 2, 2011 at 19:45

    After reading your blog post I browsed your website a bit and noticed you aren’t ranking nearly as well in Google as you could be. I possess a handful of blogs myself and I think you should take a look here: http://seopressors.org You’ll find it’s a very nice tool that can bring you a lot more visitors. Keep up the quality posts

  6. June 2, 2011 at 20:50

    Attractive element of content. I simply came across your web site and in accession capital to claim that I get actually loved account your blog posts. In whatever way I will be subscribing with your augment and even I achievement you get entry to consistently fast.

  7. June 30, 2011 at 01:37

    Hey there, thanks for the very good guide. In fact, just about eight weeks ago I started using the internet and became an web user and came on the net for the 1st time, and there’s a lot poor quality information out there. I value that you have released exceptional material that is straightforward and well-written. Best of luck and thank you for the terrific tips and hints.

  8. July 6, 2011 at 07:56

    Fantastic report together with convenient that will understand explanation. How do That i set about gaining permission that will put up part within the article in doing my coming bulletin? Giving good credit ranking to your any article author together with hyperlink into the web page would not manifest as a challenge.

  9. July 18, 2011 at 17:35

    Terrific blog post, I’ve saved as a favorite this internet site so with any luck , I will discover much more on this subject matter in the future!

  10. September 13, 2011 at 09:44

    Thanks for tris interesting article! I found it very interesting. You really make it seem so easy with your presentation.

  11. December 12, 2011 at 02:14
  12. OKBA
    April 3, 2013 at 17:35

    (nous ne serons inféodés ni au Caire, ni à Moscou, ni à Washington, ni à Londres.)
    mais devenir allié de hebib bourkiba est une bonne chose!!! aban a collaborer avec bourekiba pour zigouller les moudjahidins de l’est car ces derniers ont soutenu les rebelles tunisiens qui étaient contre les relation france-bourekiba

    aban était un dictat qui a concu le congrés de soummam comme un coup d’état, savez-vous que la plus part du corps de revolution n’était pas d’acord sur ce congre???

    YONAMAR DE politique hoho yechkor roho

    • Zagtof
      February 2, 2016 at 17:16

      @Ok-ahba
      Les rebelles tunisiens étaient des français qui ont porté Bou-rguiba au pouvoir, comme Nasser il était ami de la France par le Tabor franco-marocain Ben Bella, qui lui même à détruits les maquis Algériens (via le Boussouf agent de la DST) qui ont donné du fil à retordre à l’ armée française.
      Nasser ami de la France à été marié avec une chrétienne copte de la famille de l’ex. Secrétaire général de l’ONU (Boutous Booutrous Ghali, un harki chrétien arabe d’égypte).
      Bourguiba le judéo-arabe a été marié également à une franco-sioniste, pour sceller l’amitié avec la france coloniale.
      Bref, tout les arabes sont traitres et Harkis, notamment Boukharoba, Le nain arabe de Oujda ou le roitelet arabe Homo 6

  13. May 20, 2014 at 12:00

    d´accord Benbella fabriqué par la france, et Abbane ramdane est un traitre fabriqué par les péres blancs et vos ancêtres les Gaulois.

    • Youcef
      June 10, 2015 at 22:26

      Au fond de toi tu sais bien la vrai valeur de chaque homme L’architecte du congrès de la soumam, Sir Abane Ramadane n’espere rien des igorants de ta trampe. le congrès qui a donné une ame à la révolution algérienne et qui s’est soldée par une victoire. parcontre ton frère Ben bella le reponsable de la tragédie algérienne, son rôle dans la révolution se limitait d’être en prison et ou se pavaner dans les boulevards du caire entouré de belles egyptiennes, ce fils de c…. qui n’a pas même pas de sang algérien dans ses veines il est né de père et mère marocains donc le résultat saute aux yeux. Ce traitre et agent français ne peux sortir de lui que le mal. Finit par être démasqué par son accolyte et assoifé de pouvoir Boumedienne qui le refroidit et lui fait un coup d’état dégisée en une rectification révolutionnaire. Pour les slogants et la traitrise vous êtes forts .

  14. November 4, 2015 at 00:22

    le vrais architecte du congres de la soummam le plus grand zaim Mohamed Larbi Benm’hidi (Zapata)

    sans Larbi Benm’hidi le congres de la soummam n’aurait pas réussi et votre abane ramadan n’aurait pu faire triomphe ses thèses, et cesser de le faire passer grand héros. votre abane n’est ni membre de l’organisation secrète (OS) ni membre du groupe des 22, ni membre du comité des 6, abane ramadan est un arriviste et assoiffé de pouvoir il a été recruté en 1955 par le grand moudjahid Krim belkacem.

    • zugzvang
      January 7, 2017 at 15:22

      C’est une intervention incroyable, vous n’êtes qu’un peigne cul, abane est tout le contraire de ce que vous affirmez, membre de l’OS très tôt dans la clandestinité jugé en 1951 (complot OS) condamné à 5 ans de prison, 10 ans d’interdiction de séjour, 10 ans de privation des droits civiques et 500 000 francs d’amende….libéré en janv 1955 il est …Va lire autre chose que la propagande.

  15. hadoudi
    September 25, 2016 at 10:50

    connards que vous etes ! vous ne savez pas que le grand ABANE etait un genie en son temps;imaginez avoir un bac en 1940 plutot 2 bac qu’il a reussi a avoir la meme année (lettres et math) le probleme c’est qu’il etait confronté aux nullards;normal il ne le comprenne pas;d’ailleurs en 2016 le differend existe toujours entre les intellos et les animaux

  16. Benaouada
    December 20, 2016 at 11:43

    Bonjour,

    concernant Abane ramdane, mon parent avait demandé à Krim Belkacem “” ne me dites pas que vous l’aviez tué”’
    réponse: et bien c’est oui. nous l’avons tué et s’il reviendra nous le tuerons encore une deuxième fois!
    Juste pour vous rappeler que ces gens ne reculaient devant rien pour préparer et déblayer le terrain afin de rester en force et confisquer le pouvoir quand viendra l’indépendance de l’Algérie. La seule erreur qu’ils avaient commis les 3 B, c’était d’avoir nommé chef d’état major un Boumedienne qui leur paraissait gérable… ce dernier s’était retrouvé avec toute une armée derrière lui… il avait les dents bien longue. on connait la suite.
    Boussouf et zeggar messaoud sont devenu milliardaire en gagnant des commissions sur les achats d’armes. Ait Ahmed et Boudiaf ont reçu un gros virement de sous de la part de Khidder qui avait fuit l’Algérie avec la caisse du FLN. Mme Khidder a finit par rendre l’argent qui restait aux autorité Algérienne, tout en gardant les intérêts 4% pour elle et ses enfants, Il y a quelques année, la famille Khider a investi dans une concession Volkswagen en Algérie. Boudiaf, lui, avait investi dans l’immobilier et dans une usine briqueterie au Maroc… Ils ont tous mangé en payant avec le denier du peuple et des chouhadas. Le commandant azzedine m’a juré qu’il y avait 60.000 moudjahid en 1963. comment peut-on se retrouver avec deux millions répertoriés au ministère des anciens faux moudjahedin* az.

Leave a Reply

Your email address will not be published.