L’antikabylisme comme programme politique

Si un jour l’Algérie revient à la raison, les futures générations découvriront que longtemps avant, un chef terroriste avait traîné en justice un journal qui avait osé rappeler sa “qualité” d’ancien terroriste. C’était en 2001, au début de l’ère de la “concorde”.
Ils s’apercevront, ensuite, que ce même journal a, plus tard, ouvert ses pages à ce même terroriste, lui offrant un support pour y faire l’apologie de son projet. C’était en 2011, à l’apothéose de la “réconciliation”.
Il y cible — comme il savait le faire au maquis — un symbole de l’amazighité, Mouloud Mammeri, pour rééditer la provocation de Ben Bella : le tueur sauvé des griffes du GIA par le régime voit dans ce grand esprit “un Kabyle plus qu’un Algérien”. Une forme d’invective tout droit inspirée de la pratique d’État : en juin 2001, les officiels ont appelé les Algérois à défendre leur ville contre les envahisseurs kabyles et depuis que le mouvement de Kabylie y est venu faire la démonstration de sa popularité, Alger est interdite à toute manifestation publique ; pour contrer les marches suscitées par la CNCD, les autorités ont appris à leurs baltaguias à suggérer aux manifestants d’aller “marcher dans leurs villages”.
Et si, aujourd’hui, un “émir” peut médiatiser sa délectation d’avoir donné le prénom du tueur de la Kahina à son fils, c’est que la presse n’est plus ce qu’elle était. Même si elle se revendique — double trahison — sans distinction du combat de Djaout et Mekbel. L’argent, seul, fait courir les éditeurs dont à peine deux ou trois n’osent pas encore passer la ligne rouge au-delà de laquelle tout devient possible pourvu qu’il puisse se répercuter dans les comptes du journal. L’insertion sociale des terroristes s’est traduite en insertion morale du terrorisme. Il n’est plus scandaleux d’avoir tué au nom de l’idéologie islamiste. Et la société s’est soumise à ce viol moral : elle conçoit parfaitement que Hattab soit mis à l’abri de toute menace pendant que Gherbi se meurt au fond d’une cellule ; en tout cas, elle ne manifeste aucun émoi devant un tel paradoxe.
Naturellement, l’arabisme a toujours traqué la berbérité et, donc, la “kabylité” comme base-arrière culturelle, terreau de la conscience identitaire, bref, d’une projection autonome de la perspective nationale. L’arabisme, lui, a pour fonction de lier le destin national à une entité arabe qui l’englobe. L’arabisme est un antinationalisme ; il procède, par exclusion, de tout ce qui remet en cause l’amarrage culturel et, donc, géopolitique de l’Algérie, puis du Maghreb, à une supra-entité arabe.
Jusqu’ici, c’est la conscience berbère que les forces antinationales pourchassaient. Aujourd’hui, l’arabisme primaire, type Ben Bella — mais tout à fait conforme à la “pensée” de l’establishment politique actuel, s’attaque à la kabylité, faisant de l’antikabylisme un programme politique, un programme commun islamo-arabiste.
A posteriori, le séparatisme type MAK s’en trouve légitimé. En voulant refouler, aux sens physique et psychique, la Kabylie, comme matrice revendicative, on veut déplacer l’affrontement politique entre progrès et régression vers un affrontement régionaliste entre “Arabes” et Kabyles. Et c’est l’État qui s’emploie à allumer l’incendie pour étouffer un débat.

M. H.
musthammouche@yahoo.fr

 

Liberté du 23 Mai 2011

 

9 comments for “L’antikabylisme comme programme politique

  1. May 24, 2011 at 13:18

    Attractive section of content. I just stumbled upon your website and in accession capital to assert that I acquire actually enjoyed account your blog posts. Anyway I’ll be subscribing to your augment and even I achievement you access consistently quickly.

  2. May 30, 2011 at 05:36

    J’aime vraiment votre article. J’ai essaye de trouver de nombreux en ligne et trouver le v?tre pour être la meilleure de toutes.

    Mon francais n’est pas tres bon, je suis de l’Allemagne.

    Mon blog:
    regroupement de credit et rachat de credit sans justificatif

  3. June 2, 2011 at 12:37

    A thoughtful awareness and ideas I will use on my blog. You have obviously spent some time on this. Congratulations!

  4. July 18, 2011 at 15:17

    I had been very happy to look for this kind of net-site.I desired in order to due to your time and energy because of this marvelous study!! My partner and i without doubt experiencing each little little bit of it and also I’ve an individual saved to see new stuff you post.

  5. September 8, 2011 at 10:46

    I have a printer hooked up to the computer in my room. My daughter has a computer in her room and no printer. How can she do her homework on her computer, but have it print out on the printer in my room? Do I need the internet on one computer or both? Maybe not at all?.

  6. October 10, 2011 at 05:13

    hey management, Not long happened upon your web site by bebo and focus a number of an individual’s some other web sites. They can be cool. Could you stick with it!!!! Best regards,

  7. December 14, 2011 at 09:56

    I’m a site crazed man or women and i love to go through amazing blog site similar to the ones you have.

  8. December 19, 2011 at 06:29

    Love your blog!

  9. Azwaw
    December 23, 2011 at 11:31

    Algérie:deux projets de société antinomiques,inconciliables,l’un prônant une Algérie exclusivement arabo-intégriste,l’autre défendu par les kabyles,pour une Algérie laïque et démocratique,plurilingue.Deux projets de société,deux peuples:arabe et kabyle.Une seule solution:la séparation à l’amiable,pacifique et démocratique,par la reconnaissance du droit à l’autodétermination du peuple kabyle.Il ne faut jamais oublier que les kabyles sont soumis à une politique criminelle de dépersonnalisation,par l’arabisation forcée depuis 1962,par l’Etat central avec la complicité des élites arabes et des élites kabyles de service ou aliénés.

Leave a Reply

Your email address will not be published.