La Randonnée Pédestre

Par Barak Abas

– A un ami d’enfance aveuglé et estropié à l’âge de 5ans par une mine antipersonnelle française datant de la guerre d’Algérie
– A toutes les victimes innocentes des mines antipersonnelles d’à travers le monde

Une journée de printemps radieuse en toute saison
Cadeau divin comme seule la nature sait en offrir
Pour les enfants
Et les enfants chantent
… Un kilomètre à pied ça use ça use les souliers

Un coin échappé du Paradis entre ciel et terre
Où les anges viennent pleurer d’argent sur les flancs
Des montagnes
Et les enfants chantent
… À la claire fontaine m’en allant promener

Les papillons les canaris les pâquerettes l’arc en ciel
Donnent rendez-vous aux enfants en secret pour danser
La farandole
Et les enfants chantent
… Butinez de fleur en fleur jolis papillons de toutes les couleurs

Les vieux amants les poètes solitaires les chiens errants
Viennent hypnotisés replonger un instant dans les jeux
De leur enfance
Et les enfants chantent
… il y’a longtemps que je t’aime jamais je ne t’oublierai

Les buissons sauvages où perdreaux champignons framboises
Réjouissent les enfants qui voltigent sous les feuillages ombragés
De l’insouciance
Et les enfants chantent
…1, 2, 3, nous irons aux bois 4, 5, 6, cueillir des cerises

Puis un clou enfoui sous terre crépite aux bouts des orteilles
Les cacabements stridents des perdrix résonnent dans un boum
Jusqu’aux cieux
Et les enfants crient de douleur
… Maman je ne vois rien Papa je ne sens plus mes jambes

Une journée de longue nuit à jamais en toute saison
Surprise funeste comme seul l’homme peut en réserver
Pour les enfants
Les enfants qui ne porteront plus
… Des souliers à user à user aux kilomètres à pied

Barek ABAS – Le 14 Juillet 2011.

Leave a Reply

Your email address will not be published.