Le Vin du Vampire

Verse-moi, le vin rouge
Ame torturée des enfants violés
Ce soir je veux être hors-la-loi
Pour pointer du doigt l’hypocrisie du Code Pénal

Verse-moi, le vin rouge
Hantise de la femme non vierge
Ce soir je veux être un paria
Pour cracher sur l’honneur de la tradition infâme

Verse-moi, le vin rouge
Diarrhée de la faim des enfants
Ce soir je veux être un incendie
Pour détruire les OGM de l’affameur Monsanto

Verse-moi, le vin rouge
Sang de la fillette excisée
Ce soir je veux être une femme
Pour hurler le droit de mon corps à la jouissance

Verse-moi, le vin rouge
Humiliation de la femme voilée
Ce soir je veux être un ouragan
Pour déchiqueter les fibres de la toile imposée

Verse-moi, le vin rouge
Prière en trois dimensions
Ce soir je veux être un apostat
Pour ouvrir la mosquée de mon cœur aux persécutés

Verse-moi, le vin rouge
Rage de colère des révoltés
Ce soir je veux être Jugurtha
Pour briser les chaines de l’oppression millénaire

Verse-moi, le vin rouge
Pétrole des entrailles d’Orient
Ce soir je veux être une semelle
Pour aplatir les nez des monarques aplatis

Verse-moi, le vin rouge
Pisse des geôles d’Abou Ghrib
Ce soir je veux être une colombe
Pour pleurer les cendres de votre démocratie

Verse-moi, le vin rouge
Phosphore blanc de Gaza
Ce soir je veux être la canne de Moïse
Pour engloutir l’arrogance arrogante de Sion

Verse-moi, le vin rouge
Cancer des fœtus d’Hiroshima
Ce soir je veux être un électron
Pour m’échapper de la formule de votre bombe

Verse-moi, le vin rouge
Angoisse d’un monde en sursis
Ce soir je veux être un virus
Pour phagocyter les fichiers cryptés de la CIA

Verse-moi, le vin rouge
Huile de foie de baleine
Ce soir je veux être de l’acide
Pour auréoler la peau de L’Oréal and Co

Verse-moi, le vin rouge
Lave des resources spoliées
Ce soir je veux être un volcan
Pour faire fondre la cupidité des Rockefeller

Verse-moi, le vin rouge
Sueur esclave des noirs
Ce soir je veux être américain
Pour rire aux cagoules du Ku-Klux-Klan

Verse-moi, le vin rouge
Nectar de cœur de roses rouges
Ce soir je veux être séducteur
Pour rêver avec les minettes de « flexy-moi ! »

Arrête de verser, ami
Désormais plus de vin rouge
Ma gitane m’offre enfin son cœur palpitant
Vampire, je me régénère de son sang frais

Barek Abas

Leave a Reply

Your email address will not be published.