Taleb Rabah, des paroles nostalgiques pour un week-end Zen


Ce monde est le reflet, l’image, le miroir;
Le jour est ton regard, la beauté ton sourire
Partout le coeur t’adore et l’âme te respire ;
Eternel, infini, tout-puissant et tout bon,
Ces vastes attributs n’achèvent pas ton nom ;
Et l’esprit, accablé sous ta sublime essence,
Célèbre ta grandeur jusque dans son silence.
Et cependant, ô Dieu! par sa sublime loi,
Cet esprit abattu s’élance encore à toi,
Et sentant que l’amour est la fin de son être,
Impatient d’aimer, brûle de te connaître.
Tu disais : et nos coeurs unissaient leurs soupirs
Vers cet être inconnu qu’attestaient nos désirs ;
A genoux devant lui, l’aimant dans ses ouvrages,
Et l’aurore et le soir lui portaient nos hommages,
Et nos yeux enivrés contemplaient tour à tour
La terre notre exil, et le ciel son séjour.

(Alphonse de Lamartine, extrait du poème ” l’immortalité)

 

 

Auteur-compositeur-interprète algérien d’expression kabyle, né en 1930 au village de Tizit qui est juché au sommet d’une colline dominant la vallée d’Ifferhounène à Ain el Hammam(Michelet) en Kabylie, il a vécu son enfance au village jusqu’en 1950. À 20 ans, il entreprend son tout premier voyage en Moselle en France. C’est en observant un guitariste d’origine mozabite nommé “Hamid Ou M’zabi” dans l’entourage, accompagnant certains chanteurs déjà connus à l’époque tels que Slimane Azem et Cheikh El Hasnaoui, qu’il s’intéresse à la musique et au chant, s’y lançant à partir 1955; il participe à l’émission d’amateurs à Radio Paris, dirgée par Amraoui Meyssoum entre autres, avant d’entamer sa carrière professionnelle dont l’activité s’étendra jusqu’à la fin des années 90. Aujourd’hui il vit en retraité, entre la France et l’Algérie.http://fr.wikipedia.org/wiki/Taleb_Rabah

 Extrait de l’interview donnée en décembre 2009 par Taleb Rabah au journal l’Expression

Et si on vous demande de faire une comparaison avec votre génération à travers ceux qui font des reprises?

Comme je viens de le dire, chaque période a ses propres repères et ses moeurs. Notre période a toujours été difficile, avec le colonialisme, la misère et autres péripéties de la vie. Le chanteur avait été forgé par le vécu et le «visu» réels. Donc, par voie de conséquence, l´inspiration était plus facile. L´artiste chantait et exprimait ses sentiments. L´histoire des reprises des chansons je la vois sur deux volets. D´une part, ce n´est pas bon car ça tue l´esprit de créativité. L´artiste dans tous les domaines doit faire preuve de son talent.
D´autre part, reprendre une chanson pour rendre un hommage afin de se rappeler et de faire parler d´un chanteur c´est encore honorable, mais ça ne doit pas être dominant et être utilisé à des fins autres qu´artistiques. Sinon par respect, il est souhaitable de demander l´avis du propriétaire.

Quels sont les chanteurs qui vous ont marqué dans votre vie?

J´ai aimé tous les chanteurs, mais j´ai des penchants pour Hadj M´hamed El Anka, Chikh El Hasnaoui, Slimane Azem, Farid El Atrach, entre autres. La musique et l´art en général n´ont pas de frontière. Dans ma vie de chanteur, j´ai écouté presque tous les genres musicaux.

Quel message voulez-vous transmettre à cette nouvelle génération de chanteurs et aux tenants du monde culturel?

Tout d´abord, je leur souhaite bon courage et beaucoup de réussite dans leur carrière. La nouvelle génération doit prendre le relais et continuer sur le bon chemin de l´art. Désormais, ils doivent reprendre le flambeau et le porter à bon port. Pour une bonne formation, il faut des écoles et des conservatoires, à l´instar de l´institut de Kouba et de Batna, et pourquoi pas dans chaque wilaya. Produire en quantité est une étape nécessaire, mais il faut s´attaquer au volet qualitatif pour se mesurer à ce qui se fait dans le monde.http://www.lexpressiondz.com/culture/72109-%C2%ABon-doit-s%E2%80%99attaquer-au-volet-qualitatif%C2%BB.html

 

 

http://www.dailymotion.com/video/xcmxq4_taleb-rabah-trunt-wallen-iw_music

 

 

 

 

 

 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published.