Boualem Sansal et Ferhat Mehenni en Israel (videos)… mais aussi l’officiel de Boutef, Driss Al Djazairi

 

WikiLeaks : Quand un ambassadeur d’Algérie propose son aide à Israël

 

 

 

http://www.youtube.com/watch?feature=player_embedded&v=jQxWmjZsPyM

 

 

WikiLeaks : Quand un ambassadeur d’Algérie propose son aide à Israël

Publié le : 24 décembre 2010

Driss Djazaïri, l’ambassadeur d’Algérie en Suisse, serait-il la bonne conscience de l’Algérie ? Celle qui fait comme tous les autres pays arabes au monde : dire (et penser sincèrement) que s’allier à Israël serait la meilleure chose à faire ; malgré la politique franchement anti-israélienne du gouvernement ?

A Genève, en marge de la réunion du comité préparatoire pour la conférence d’examen du traité de non-prolifération nucléaire, le diplomate algérien s’est déclaré heureux « de se rendre disponible pour les Israéliens » concernant le processus de paix au Proche-Orient.

 

Au centre, Idriss Al Jazairi

En effet, selon un câble classé confidentiel daté du 13 mai 2009 et publié discrètement le 19 décembre 2010, Driss Djazaïri, au cours d’une réunion avec la sous-secrétaire d’État américaine pour la vérification de la conformité et de la mise en œuvre du traité, Rose Gottemoeller, et à laquelle a assisté l’ambassadeur égyptien, Mahed Abdelaziz, a affirmé qu’il serait heureux de « se rendre disponible pour les Israéliens » concernant le processus de paix au Proche-Orient ainsi que le désarmement de l’Iran (la phrase exacte : « Djazaïri a ajouté qu’il se rendrait volontiers disponible pour les Israéliens, et ce, pour une présentation ‘P-6’ aux membres de la conférence pour le désarmement de l’Iran, et durant laquelle il répondrait à leurs préoccupations directement »).

Une offre de service qui étonne lorsque l’on sait que, officiellement, l’Algérie se refuse de reconnaitre Israël car c’est un pays peuplé de juifs. Mais au-delà de l’étonnement qu’un tel « bavardage de coulisses » diplomatiques pourrait susciter, il est à s’interroger si Driss Djazaïri exprimait une position de l’État algérien ou bien parlait pour son propre compte. La question mérite d’être posée et il va sans dire que la proposition formulée par l’ambassadeur algérien ne peut être admise comme étant une inadvertance.

Et comme réponse, l’ambassadeur d’Algérie évoque le secret professionnel. Tu m’étonnes : il n’a pas envie de mourir égorgé le vieux beau !

VIDEO D’AL JAZIRA A PROPOS DE CETTE AFFAIRE

« Cette phrase ne peut en aucun cas être interprétée sortie de son contexte », objecte le diplomate algérien. Mais quel est d’ailleurs ce contexte ? « Je suis tenu à l’obligation de réserve, et je ne peux m’exprimer que sous approbation de mon ministère des Affaires Étrangères, auquel je viens d’envoyer un rapport explicatif quant à cette déclaration », explique-t-il. Il tient toutefois à rappeler qu’il est président de la Conférence sur le Désarmement à l’ONU, et que, de ce fait, tout ce qui a été rapporté dans le câble diplomatique américain a été « effectué dans l’exercice de ses fonctions ». « Je suis mandaté par mon ministère de tutelle, et je ne fais que reproduire ses instructions », ajoute-t-il.

Les responsables du ministère des Affaires Étrangères, joints hier par téléphone, étaient, jusqu’à dans l’après-midi, en réunion. « Nous faisons le point afin de préparer des explications », a affirmé le chargé de la communication au sein du ministère, M. Belani. Ce qui, en soit, représenterait une première, tant aucune autorité ou personnalité algérienne n’a réagi aux informations publiées par WikiLeaks et largement reprises par la presse.

JSSNews – informations publiées sur El Watan et City-dz

 

18 comments for “Boualem Sansal et Ferhat Mehenni en Israel (videos)… mais aussi l’officiel de Boutef, Driss Al Djazairi

  1. Lepsyquatre
    May 26, 2012 at 06:08

    Ne pas melanger les demarche diplomatiques officielles se rapportant a l’Onu et la sortie en Israel de Meheni qui a pour but de diviser l’Algerie.Une sortie en israel poursuivie pour Crime contre l’humanite’ envers le peuple Palestinien ,de Trahison par meheni Maudits soient les Traitfes , Harkis .
    A t on vu un israelien ,ou francais ou ecossais venir a Alger trahir leur pays
    Ils sont trop dignes pour se rabaisser de la sorte.
    Je sui Algerien Kabyle ,j’aime mon pays .
    Je deteste Meheni et ses amis qui nous font honte

  2. Anonymous
    May 27, 2012 at 05:09

    Bravo,Messieurs (ferhat et tous les kabyles qui aiment sont peuple)je peux etre très fière d’etre aussi kabyle.
    A ceux qui déteste ferhat Matoub lounes, boualem ,et memes ceux qui détestent les juifs qui eux au moin on compris que le peuple kabyle on des points très en commun
    a ceux qui déteste ferhat et tous autres personne je leur dit comme @ pseu lepsyquatre!cela ne sert a rien de se servir de l’identé kabyle,en disant vous etes algérien-kabyle.Nous les vraies kabyles,reniflons,et avons un 6eme sens qui est le vraie du faux.
    Vive notre prophete Matoub lounes ,vive Ferhat et j’embrasse bien fort mon peuple Kabyle.
    Ps,j’embrasse aussi le peuple juif,et toutes personnes qui savent ce que c’est le verbe “AIMER”.

  3. Anonymous
    May 28, 2012 at 05:23

    Gloire a GPK Gloire au président Mhenni Aitsêid l’impérialisme arabe dont parle les “Lepsyquatre” et qu’on aurait trahi ? et bien au diable quittez nos terres Ajrad de Sauterelles nuisibles et retournez en arabie allez y libérez votre elquds sans nous Israël n’est pas notre ennemi, vous ne pouvez donc pas nous traiter de … traitre, le traitre chez nous c’est celui qui compose avec l’impérialisme arabe.

  4. Nord
    July 29, 2012 at 08:01

    Etre Kabyle ne se justifie pas !!!! un vrais pure et dure ne diras jamais je suis Kabyle !!!! donc tu l’es pas !!! tu mens !!Tu n’es pas un Kabyle!!

  5. Nord
    July 29, 2012 at 08:03

    En fait j’ai oublié VIVE LE MAK !!!VIVE LE GPK !!!ET VIVE FERHAT ! ET à bas ceux QUI ONT VENDU LE PAYS !

  6. Kabyle et digne !
    September 25, 2012 at 09:28

    les arabes peuvent aller ou ils veulent dans des pays de merde comme l’arabie saoudite, l’iran ou le yemen. les kabyles n’ont pas le droit d’aller en israel parce que les arabes sont en conflit avec ce pays démocratique. yakhi les arabes yakhi! vive le MAK et la GPK !

  7. Anonymous
    September 26, 2013 at 17:42

    vive la kabylie ! nous refusons d’etre assimilés à des arabes
    l’islam n’est qu’une façade pour mieux nous coloniser au nom de votre Dieu
    le vrai DIEU est audessus de toutes les peuples et de toutes les langues
    le vrai DIEU est celui qui aimes tous les etres humains sans distinction aucune ,c’est JESUS CHRIST qui a donné sa vie pour le salut de tous !c’est là la demonstration de l’amour de DIEU

  8. Ait Meziane
    January 28, 2017 at 04:47

    L’IMPACT POLIRIQUE IMMEDIAT, LA VISEE RELLE, LE BUT VRAIMENT RECHERCHE

    Voilà ce qu’il faut cerner et déceler.
    Frahat (MAK) et Sansal (soutien du MAK) en Israël, s’est fait pour parvenir au ” point de non retour “, à ” l’achèvement ” de la division-isolement-séparation-discrédit-singularisation-délégitimation de la Kabylie = (sa) neutralisation politique.

    Le Régime militaro-mafieux est le plus grand gagnant…

    Cette opération est conçue et menée par les Maitres ” gestapistes ” et manipulateurs de la SM-DRS-CSS (qui avait créé le MAK (ramification du RCD, lequel est créé par la SM en 1988-89 …)..

  9. Ait Meziane
    January 28, 2017 at 04:57

    IL FAUT SCRUTER LES DEUX VOLETS DANS CETTE AFFAIRE
    .
    1) Volet intérieur : en autorisant/envoyant Ferhat en Israel, la SM-DRS-CSS (Régime militaro-mafieux) vise à parvenir au ” point de non retour “, à ” l’achèvement ” de la division-isolement-séparation-discrédit-singularisation-délégitimation de la Kabylie = (sa) neutralisation politique.
    .
    2) Volet extérieur : le Régime militaire (SM-DRS-CSS) envoie un message d’amabilité à son soutien américiain, dont Israel est le 51° Etat

    • Amokrane
      January 29, 2017 at 02:24

      UNE ” MISE EN SCÈNE ” QUI ARRANGE BIEN LE POUVOIR MILITAIRE RÉGNANT

      Tout ce qui va dans le sens de la ” délégitimation/neutralisation politique ” de la Kabylie arrange bien les Généraux au pouvoir. La SM-DRS (cerveau et main de fer du Pouvoir) fait tout pour achever la division-séparation-isolement de cette région (plusieurs département) rebellionnaire, tête de la locomotive insurrectionnelle, fer de lance des protestations te contestation, proche de la Capitale, Alger, le lieu symbolique et géographique du Pouvoir militaire régnant

      De même quand Ferhat rencontre, s’affiche et ” pose ” , lui et/ou ses lieutenants avec les représentants de l’Extrême droite sioniste ultra, telle l’UPJF, le Maire du 16 ° art de Paris, C. Goasguen (anciennement affilié à Ordre Nouveau et Groupe Occident), ainsi que Bloc identitaire, Riposte laïque, le réactionnaire Yvan Rioufol…. Mais aussi la production discursive et communicationnelle du MAK, de ses sites et blogs (Siwel, makabylie.com, tamurt.info, izwawen.com, kabylie politique) qui puisent dans les vulgates des Extrêmes droites françaises et européennes…. Tout ce qui ne peut que diviser-séparer-isoler-discréditer la Kabylie, qui aboutissent à sa ” neutralisation politique ” ….. au profit du Régime militaire.

      Il faut aussi revenir un peu dans l’histoire pour trouver certains réponses au questions posées.

      A LIRE (sur Google.fr) :
      .
      A propos de l’autonomie de la Kabylie Achab Ramdane Algeria-Watch Novembre 2001 : » Le principal animateur du MAK, Ferhat Mehenni, n’a-t-il pas rencontré à plusieurs reprises tel conseiller du président, le même conseiller qui a été à l’origine de la création de l’ACT, un des relais du pouvoir destiné à occuper le terrain politique en Kabylie ? Quelles garanties sérieuses Ferhat Mehenni et ses compagnons peuvent-ils apporter quant à leur propre liberté d’action, quant à leur propre autonomie vis à vis de telle ou telle officine du pouvoir ? »
      .
      Et ” La Kabylie cherche sa voie vers l’autonomie Arezki Aït-Larbi Le Figaro 21/04/2010 : ” … nombre de militants Kabyles s’interrogent sur les objectifs de son entourage qui semble très influent. Certains de ses conseillers, prompts à la surenchère, travailleraient, dit-on, pour les Services algériens, qui tentent d’instrumentaliser ainsi la région dans les jeux claniques du sérail.”

    • Amokrane
      January 29, 2017 at 02:30

      LE ” VIDE POLITIQUE ” CRÉÉ PAR LE RÉGIME MILITAIRE PROFITE AUX EXTRÉMIS(M)ES DE TOUS BORDS (…)
      .
      C’est d’abord au Pouvoir militaro-mafieux qu’il faut s’en prendre. Car c’est sa Police police politique secrète qui a instigué le MAK de Ferhat (et le MPA de Benyounès)tous deux ramifiés du RCD, ce parti-officine créé par le puissant Clan Belkheir-Ayyat-Belkaid-Megueddem-Khédiri, puissamment amarré à la puissante SM dans les année 88-89-90 …
      .
      C’était au Printemps noir 2001 que le MAK avait été mis au devant de la scène. Ferhat venait d’entamer plusieurs tractations secrètes avec Le Colonel de la SM Rachid Aissat (de Tazmalt). -Ferhat en est habitué, ayant déjà rencontré plusieurs Officiers supérieurs de ladite Gestapo, et les Généraux Mediène, Betchine, etc. Bref, initialement, le mouvement devait s’appeler MKL, comme l’indiquaient les affichages » tombés du ciel » (sinistres pratiques de la SM), sigle vite retiré car le » L » (Libération)est très » frappant » du fait de la connotation » très forte » du terme, qui signifie entre autres » lutte armée « , » insurrection « , et que ça allait vite amener les gens à supputer sur la manipulation des Services ….
      .
      L’EXTRÉMISATION DU CHAMP POLITIQUO-MÉDIATIQUE ou L’ÉCARTEMENT DES POSITIONS VERS LES EXTRÊMES :
      .
      La SM-DRS a déployé tout un arsenal de stratagèmes, de ruses, de manipulations, de provocations et de répressions pour casser les forces de rassemblement (qui cherchent les convergences et les compromis) pour la réconciliation nationale et l’engagement d’un véritable processus de transition. Aussi, ladite Police secrète (cœur et cerveau de Junte) a toujours pratiqué et privilégié l’instrumentalisation des groupes ultras et extrémistes qu’elle fait naitre dans ses Labos’)
      .
      LE POSITIONNEMENT POLITIQUE DE FERHAT (MAK-GPK) VIRE A LA DROITE EXTRÊME
      .
      Ainsi que le montrent ses mises en scène, sa production discursive et communicationnelle, ses actions et démonstrations, ses compagnonnages et affichages, sa sémiotique et ses symboliques, etc., analysés par les instrument méthodologiques propres à la sociologie politique. Ses rencontres fréquentes avec les Personnalités israéliennes et les Lobbyistes pro-israéliens de la droite populiste et extrême, les Goldanel, Leconte, Goasguen, Macias, le CRIF, l’UPJF, son voyage en Etat colonial d’Israël, le Gendarme du Grand Gendarme Américain, ses connivences avec des néo-réactionnaires et conservateurs ultra-racistes comme Y. Rioufol et d’autres, ses rencontres avec des gens d’Extrême droite, de Bloc identitaire et de Riposte laïque (pires que le FN des Le Pen) chez qui il avait fait participer ses lieutenants aux Assises contre l’islam en 2010, sa visite chez les Évangélistes américains pro-Bush et partisans du Grand Israël;;;;
      .
      Le décompte est long de tous ses paradoxes, contradictions, fourvoiements, entorses, transgressions, qui n’ont rien avoir avec les revendications légitimes et justes pour Tamazight, la culture, l’autonomie régionale, mais bien au contraire, sont préjudiciables et dangereuses pour la Kabylie, et ne visent qu’à la diviser d’avantage, la séparer définitivement, l’isoler complètement, la délégitimer (discréditer) politiquement, donc la neutraliser, ce qui ne peut que favoriser et arranger le Pouvoir militaro-mafieux régnant, et lui assurer un » succès garanti « , lui prolonger son existence…..
      .
      Ferhat n’est donc pas un opposant, mais seulement un » agitateur politique « . Il ne dérange pas du tout le Régime dictatorial militaire, mais bien plus il l’arrange, car il participe amplement dans la » stratégie délibérée » qui vise à » neutraliser la Kabylie « (en la divisant-isolant-séparant-discréditant-délégitimant): pour les Maitres « gestapistes » de la SM-DRS, qui sont les stratèges du Pouvoir militaro-mafieux, la Kabylie est la tête de la locomotive rébellionnaire, le fer de lance des mouvement protestataires et insurrectionnels, et il suffit de la neutraliser pour empêcher un quelconque soulèvement pouvant ébranler la Junte au pouvoir. Ce que le Pouvoir en place n’avait pu faire par sa propagande, Ferhat et autres extrémistes kabylistes le font impeccablement bien, à sa place….
      .
      FERHAT N’EST PAS UN OPPOSANT :
      .
      – il avait intégré le RCD, ce parti-officine créé par le Clan Blekheir-Ayyat-Khédiri-Belkaid-Megueddem (Clan amarré à la SM). Le MAK de Ferhat n’est qu »une » ramification » du RCD, tout comme le MPA/UDRs de Benyounès ….

      – il était et demeure encore » éradicateur « , et ne le regrette pas, et avait soutenu Coup de force de 1992, et la politique criminelle et répressive qui a suivi….

      – il ne dénonce pas le Terrorisme d’État, les attentats, assassinats de journalistes, opposants, artistes, mais dénonçait uniquement et seulement le Terrorisme islamiste…..dans le sillage de la propagande officielle, que reprenait le RCD,

      – il avait rencontré moult fois les Officiers généraux et supérieurs de la SM-DRS et de l’État-major (Mediene, Aissat, Bahloul, Taghit, Touti, Belkheir, etc.)….et le reconnait,

      – il était au courant, et souvent complice des manipulations et provocations dictées par la SM au RCD : vrai-faux rapt de Matoub,

      – il était dans les GLD et Patriotes, ces Milices créées sur ordre de la SM … pour faire perdurer la » Guerre interne » (Stratégie de la tension)….

      – il avait participé aux avant-postes à la fameuse Grève du cartable en 1994-9….et envoyé ses enfants en France,

      – il produit un discours islamophobe, arabophobe, anti-national, anti-algérie, anti-maghrébin, pro-chérifite/marocain), pro-israélien……

      – il s’affiche avec des Extrémistes du Lobby pro-israélien en France (CRIF, UPJF, Goasguen, Goldanel, Macias, etc.)

      – il se rend en Israël, un État colonial qui massacre les Palestiniens, était contre le Mouvement algérien de libération nationale, qui avait soutenu l’OAS, et avait poussé les Séfarades à quitter l’Algérie ( assassinat de Raymond Leyris par la Cellule »”Le Messiguet ” du Mossad), les Attentats d’Oran en 1962, etc. et les menées multiples contre l’Algérie et le monde musulman depuis 1948…..

      Conclusion : Ferhat ne vise pas à fédérer, rassembler, unir. ” L’impact immédiat » de ses actions et ses positionnements ne fait que diviser, séparer, isoler, discréditer et délégitimer la région ….

  10. Oumalou
    January 29, 2017 at 04:53

    Le Pouvoir militaire en lace est amplement gagnant…..

    de tout ce qui divise la Kabylie, la sépare des autres régions, l’isole du reste du pays, la discrédite par ces agissements nocifs, la délégitime et la neutralise donc.

    Une fois, cette région fortement protestataire est neutralisée politique, les Généraux se frottent les mains, et s’en réjouissent, car il n’y aura plus de grands mouvements qui pourront l’ébranler ….

    Les agissements de Ferhat sont néfastes, et leur ” impact politique immédiat ” ont pour effet de parvenir à neutraliser cette région dont le Régime militaire a toujours craint….

    Ferhat joue en faveur des Généraux au pouvoir. Il faut rappeler que Ferhat était parmi les particpants à la fondation du RCD, sur ordre des Généraux Belkheir (parrain de la Junte) et L. Ayyat (patron de la SM) …. d’où est ramifié le MAK de Ferhat, le MPA de Benounès, le MK , ex FK de Ait Bachir et sa clique (MK : Manifeste kabyle, FK : Forum kabyle)….. Rappel: c’est la SM qui créé, instigue ” fait et défait “, divise, fractionne, émiette ….

    • Salem
      January 30, 2017 at 03:46

      C’est un positionnement qui est néfaste, nuisible et préjudiciable pour la Kabylie..
      .
      …. car ça divise totalement, ça clive énormément, ça sépare définitivement, ça isole assurément, ça discrédite complètement. Et donc ça casse et ça entame la ” légitimité politique et historique ” de la Kabylie, et induit forcément sa ” neutralisation “, et donne ainsi un ” sursis garanti, assuré ” pour le Pouvoir militaire en place.

      Tout ce que fait Ferhat va dans ce sens, dans le sens de la ” stratégie délibérée ” de la Police politique, qui vise à neutraliser cette région protestataire, dont il a craint … Par sa propagande, le Régime militaire (SM-DRS-DSS) n’avait pas pu le réaliser complètement, il le fait par Ferhat (MAK-GPK) et le MK (Manifeste Kabyle) interposés…..

  11. Youssef
    February 3, 2017 at 02:10

    Relations entre l’Algérie et Israël
    Wikipédia
    .
    L’Algérie et Israël n’ont pas de relations diplomatiques officielles, le gouvernement algérien ne reconnaissant pas l’État d’Israël, et interdisant à ses ressortissants toute entrée sur son territoire.

    Cependant et depuis les années 2000 les contacts s’intensifient entre l’Algérie et Israël, dans les domaines militaire et économique. La surveillance des réseaux terroristes a stimulé la coopération entre les services de renseignements des deux pays.De plus, des émissaires de Bouteflika auraient transmis , lors d’une discrète rencontre en Italie avec Dany Yatom, ancien chef du Mossad, une requête portant sur la formation d’une unité spéciale chargée de la protection rapprochée des dignitaires du régime et la fourniture d’équipements de sécurité sophistiqués israéliens . Voilà en outre plusieurs années que des sociétés israéliennes fournissent à l’Algérie des médicaments et du matériel hospitalier 1.

    Au milieu des années 1990, alors qu’Israël et les pays nord-africains commencèrent timidement à s’instaurer. Ce fut seulement lorsque le premier ministre d’Israël Ehud Barak rencontra le président algérien Abdelaziz Bouteflika aux funérailles du roi marocain Hassan II le 25 juillet 1999 que des commentaires parlant d’un rapprochement entre les deux pays furent émis.

  12. Youssef
    February 3, 2017 at 02:20

    Rencontre Bouteflika – Shimon Peres à Madrid

    par Zouaoui M., Le Jeune Indépendant, 12 mars 2005

    Le président de la République M. Abdelaziz Bouteflika a rencontré brièvement jeudi à Madriad le vice-Premier ministre israélien, Shimon Peres, à Madrid où il participait à une conférence internationale sur le terrorisme qui s’est achevée jeudi.

    La rencontre s’est déroulée lors d’une réception organisée par le ministre espagnol des Affaires étrangères, Miguel Angel Moratinos, en marge de cette conférence, a rapporté dans son édition d’hier le quotidien israélien Haaretz.

    Selon le quotidien, Bouteflika et Peres (ci-contre en photo) ont eu un bref entretien au cours duquel ils ont mis l’accent sur «l’importance de la conférence de Madrid et ont exprimé leur espoir d’un rétablissement de la paix au Proche-Orient».

    Le quotidien israélien ne précise pas si cet entretien avait été organisé ou s’il s’agissait d’une rencontre de courtoisie. Mais, selon la photo, il est fort probable que la rencontre est le fruit du hasard. La radio militaire israélienne indique, pour sa part, que le leader du parti travailliste israélien était allé, en marge de cette conférence, à la rencontre de plusieurs dirigeants et responsables arabes et aurait sollicité une rencontre avec Bouteflika qui a fini par avoir lieu lors du dîner dans la soirée de jeudi.

    Cette rencontre, largement commentée par les médias israéliens et répercutée par la télévision publique israélienne, intervient alors que l’Algérie s’apprête à organiser les 22 et 23 mars un sommet des chefs d’Etat de la Ligue arabe, un événement jugé important pour le devenir de l’organisation arabe.

    Outre le dossier des réformes de la Ligue, le sommet d’Alger se penchera sur les dossiers politiques, notamment le conflit israélo-palestinien et éventuellement les situations au Liban, en Irak et au Soudan. «Les chefs d’Etat fondent beaucoup d’espoirs sur les efforts engagés depuis quelques semaines en vue d’un règlement du conflit israélo-palestinien», a affirmé M. Peres, suite à ces entretiens avec les autres dirigeants arabes dont il n’a pas précisé lesquels.

    Il s’agit de la seconde rencontre, de courtoisie, d’un président algérien avec un dirigeant israélien, après la poignée de main entre Bouteflika et l’ancien premier ministre travailliste israélien Ehud Barak, en marge des funérailles du roi Hassan II du Maroc, en juillet 1999 à Rabat.

    Cette rencontre qui avait bénéficié d’un large battage médiatique avait été perçue comme un signe de dégel dans les relations algéro-israéliennes. Les deux pays sont officiellement toujours en guerre depuis la guerre d’octobre en 1973 à laquelle l’Algérie avait pris part aux côtés de l’Egypte et de la Syrie.

    Depuis, les responsables israéliens ne cessent de tenter de rencontrer leurs homologues algériens en marge des rendez-vous internationaux auxquels ils participent. Soulignons que le chef du gouvernement, Ahmed Ouyahia, interrogé hier sur le sujet, a démenti la rencontre.

    Z. M.

  13. Ait Amar
    February 3, 2017 at 07:49

    Pour réussir ” l’arrimage ” du Pouvoir militaire dans ” l’orbite américaine ” …
    .
    ……les Généraux au pouvoir savent qu’ils sont bien obligés de faire preuve d’une bienveillance certaine à l’égard de l’Etat d’Israël, qui est le Gendarme de l’Occident au Proche-Orient …. d’où certains contacts, discrets mais réels effectivement : en 1991 à Madrid des Généraux d’Alger avaient rencontré des Hauts gradés israéliens, en 1995 les Généraux Belkheir et Nezzar les parrains du Régime dictatorial, à Paris-XV°, en 1999 au Maroc et en Italie, le Régime militaire d’Alger sur l’achat du matériel de répression (fourgons équipés, matériel de torture ” médicalisée “, des armes, etc..) dont les Israéliens sont maitres, et l’ont prouvé depuis toujours en équipant le Système fasciste ségrégationniste l’Apartheid en Afrique du Sud, ainsi que les Dictatures d’Amérique, mais aussi le Royaume réactionnaire du Maroc, et la Turquie des Généraux, etc.) …… A quoi s’ajoute la vente de gaz à prix préférentiel via une Société égyptienne, l’achat de médicaments (l’import est tenu par les Officiers de la SM-DRS) …..

    Les Sports sont autorisés depuis 1995 au rencontres avec les Israéliens, les Artistes aussi, de même pour les Journalistes, certains Politiques, comme Khalida Messaoudi (RCD à l’époque) s’est rendue à Tel Aviv, Sadi posait et s’affichait avec les Responsables du CRIF et des Barons des Réseaux pro-israéliens en France, tels Adler, B-H. Lévy, Gloksman, ce qui était fait obligatoirement avec l’aval des Généraux Belkheir-Medienne-Nezzar, dans l’intérêt du Régime militaire.

    Volet extérieur, ça donne de la crédibilité et la légitimité internationale pour le Régime militaire. Volet intérieur : ça délégitime-discrédite-isole-séparer-divise la Kabylie, les Kabyles. Donc un double intérêt pour le Pouvoir militaire

  14. Ait Amar
    February 3, 2017 at 07:51

    LA PROPAGANDE ANTI-OCCIDENTALE, ANTI-ISRAELIENNE, ANTI-FRANCAISE EST DESTINEE A ” LA CONSOMMATION INTERNE ”

    Les fins connaisseurs des pratiques et coutumes des Généraux diaboliques et criminels au pouvoir savent que le bruit médiatique, le vacarme ou tintamarre que représente cette habituelle propagande anti-occidentale, anti-française et anti-israélienne n’est réellement que de la diversion, des mots en l’air, de la propagande tout simplement, ” destinée à la consommation interne “. C’est fait pour leurrer et tromper la population. Car, dans les faits, le Régime militaire noue des relations denses et intenses avec l’Occident en général, la France en particulier, et a établi des contacts avec les Israéliens et les puissants réseaux pro-israéliens aux USA, au Canada et en France. Le Régime militaire par la volonté de l’Occident, par le soutien diplomatique et stratégique du Grand Gendarme Américain (qui a pris son Grand Morceau au Sahara), par la caution politique de la France, et les autres pays occidentaux…..

    S’agissant du MAK, de Ferhat, des Kabyles ou Kabylistes qui font l’éloge de l’Occident, de la France ou d’Israël, ça arrange bien le Régime militaire, ça alimente et ça nourrit sa propagande : car ça délégitime-discrédite-singularise-isole-séparer-divise la Kabylie, les Kabyles. Ce qui produit la ” neutralisation politique ” de la Kabylie, et qui renforce donc le Régime militaire…..

    Le fait est que est que “la chose ” politique relève souvent de l’ambiguïté, de l’ambivalence, du flou, des dribles, des feintes, des contre-pieds, des croche-pieds, et ce qui est dit ou fait est conçu dans un sens difficile à cerner, a une une signification autre que ce que l’on peut y penser, vise autre chose, a une visée contraire à ce qui est proclamé, à une impact immédiat nocif, un but recherché nuisible…..

  15. Youva
    February 6, 2017 at 03:08

    .
    Ce positionnement extrémiste arrange bien la Dictature militaire
    .
    Car il divise et la Kabylie et l’Algérie à la fois, il isole la Kabylie des autres régions du pays, il sépare et les Kabyles et les Algériens, il discrédite et délégitime les Kabyles/la Kabylie, et aboutit forcément à la ” neutralisation politique ” de cette région rébellionnaire et insurrectionnelle, cette région dont la Dictature militaire à craint, surtout qu’elle est proche de la Capitale, la ” citadelle ” du Pouvoir militaire ….
    .
    Le MAK/GPK réussit/fait ainsi ce que le Régime militaire (SM/DRS) n’a pas réussit à faire par toute sa propagande et sa panoplie répressive. Il le fait pour le Pouvoir en place, pour le renforcer et le conforter….
    .
    D’ailleurs le MAK agit librement sur le terrain, alors même qu’il n’est pas agréé. C’est dire qu’il est toléré, et même héroïsé et zaïmisé (arrestations “simulées”). De même, c’est parce qu’il ne dérange pas le Régime dictatorial d’Alger que les Autoritaires françaises (liées d’une Sainte-alliance avec les Généraux d’Alger) le laisse s’activer sans entrave dans l’Hexagone. Des précédent fâcheux sont là pour nous renseigner : les assassinats de Ben Barka, Dulcie September, Henri Curiel , A. Mécili, etc. etc. Ceci pour rappeler que la France ne lésine sur rien pour sauvegarder ses intérêts diplomatiques, politiques, stratégiques, économique …..

Leave a Reply

Your email address will not be published.