Sortie du recueil de poèsie “Les Yeux du Sud” (par Barek Abas)

On en parle sur Radio Canada Internationale(RCI): 

http://www.rcinet.ca/francais/chronique/pomme-et-mandarine—art-et-culture/15-18_2012-06-08-decouvrir-barek-abas-a-travers-le-theatre-musical-de-pierre-montmory/

Tribute to Barek Abas

KabyleUniversel tient à rendre un grand hommage à l’ ami et correspondant, Barek Abas, et à le féliciter pour la sortie de son recueil de poèmes, intitulé Les Yeux du Sud. Vivement le prochain!

Mon recueil de poésie “Les Yeux du Sud” sorti le 08 Juin 2012 aux Editions Edilivre.

Préfacé par Montmory Pierre :

“Barek ABAS est un homme rare dans l’Univers.

Barek Abas


Un gentilhomme qui exerce le métier d’homme avec
art et noblesse. Il écrit comme il parle dans des
articles plein de rigueur intellectuelle, mais aussi
intègres quant au sentiment profond. Un sentiment
profond sorti de cette nuit qui ne veut pas finir et dans
laquelle il est une étincelle qui brille. Le souffle de sa
voix suffit à relever la flamme.
Barek ABAS, c’est la fin de l’ennui quotidien
quand il décide que le temps c’est lui. Qu’il est la
source présente. Qu’il est inspiré. En sympathie avec
le réel.
Barek ABAS porte la parole de l’Algérie dans
toute la variété de tons qu’exige une description à
laquelle on puisse s’identifier pour réfléchir la vie
intérieure d’un peuple. Sous forme d’articles, de
chroniques – qu’il publie dans des journaux algériens
ou sur internet ; il anime aussi des débats style
« pavés dans la mare » de l’actualité et « remous dans
les marais » des opinions. Et tout cela en brassant les
émotions les plus épidermiques jusqu’à l’expression des sentiments les plus profonds. Il fustige les
violents d’un mot, le tonnerre dans la voix !
Barek ABAS écrit des poèmes lumineux, qu’on se
plaît à dire à haute voix au milieu du monde. Il est
sain de l’entendre car il dit les mots pour nous tous.
Les mots qu’on voudrait dire avec l’émotion et toute
la désinvolture que nous joignons à nos prétentions
terrestres. Barek ABAS sait dire toute chose sans en
avoir l’air. On embarque dans son arche au son des
battements de son cœur. Un véritable artiste.”

Pierre MONTMORY
Directeur du Théâtre Musical
MONTMORY Pierre et Fils
Montréal, le 15 Avril 2012.

————————–————————–
Mon prologue :

J’aurai pensé intituler ce recueil de poèmes 
« Passions et Révoltes ». Les étincelles qui jaillissent 
d’un regard comme celui de « Gula, la fille Afghane 
réfugiée au Pakistan » (Page 1 : Photo de Steve 
McCurry-1984), expriment mieux ce que ne peuvent 
dire les mots. D’où le titre « Les Yeux du Sud » qui 
n’est autre que celui du poème du même titre dont je 
laisse le lecteur découvrir un avant-goût. 

Ils maigrissent en jaunissant 
Dans les rôts de ta suralimentation 
Les yeux de la faim 

Ils flétrissent en s’évaporant 
Dans les clapotis de tes piscines 
Les yeux de la soif 

Ils rougissent ensanglantés 
Dans la chaleur de ton nucléaire 
Les yeux du froid 

Ils meurent sans molécules 
Dans ta pharmacologie cupide 
Les yeux du sida 

Ils gouttent de la sueur 
Dans tes firmes délocalisées 
Les yeux de l’esclavage 

Ils se figent terrorisés 
Dans les bruits de tes super-armes 
Les yeux de la guerre 

Ils hoquettent en silence 
Dans tes nuits de souillure de chair 
Les yeux du viol 

Ils miroitent d’illusion 
Dans les mirages de ton amérique 
Les yeux des « harragas »

Ils ne pleurent plus 
Ni de rêves d’enfant ni de rien 
Les yeux des déshérités 

Mais t’accusent de ce regard 
Qui pourrait être le tien demain 
Les yeux de ta bonne conscience 

(A tous les laissés-pour-compte du monde entier) 

Barek ABAS – Béjaia, le 27 Novembre 2011.

———————-
Merci chers amis de consulter et de partager largement auprès de vos amis respectifs, et surtout à “vos paniers” pour achat sur le site de l’Editeur : 

http://www.edilivre.com/les-yeux-du-sud-barek-abas.html

1 comment for “Sortie du recueil de poèsie “Les Yeux du Sud” (par Barek Abas)

Leave a Reply

Your email address will not be published.