Physique: Peter Higgs met «le champagne au frais»

Agence France-Presse
Genève, Suisse

Le Boson de Higgs est communément appelé la Particule de Dieu.

 

«Champagne!»: le physicien britannique Peter Higgs, 83 ans, a fait part de sa joie, mercredi 4 juillet 2012, à l’annonce de la découverte d’une nouvelle particule «compatible» avec celle qui porte son nom et dont il avait suggéré l’existence il y a près de 50 ans.

«Je suis stupéfait par l’incroyable vitesse à laquelle ces résultats ont été obtenus», a-t-il déclaré dans un communiqué envoyé par l’Université d’Edimbourg, en Écosse.

«Je n’aurais jamais pensé assister à cela de mon vivant et je vais demander à ma famille de mettre le champagne au frais», a ajouté le physicien de 83 ans qui était présent à Genève mercredi lors d’un séminaire scientifique organisé par l’Organisation européenne pour la recherche nucléaire (CERN) pour présenter ces résultats historiques.

Le boson de Higgs est considéré par les physiciens comme la clef de voûte de la structure fondamentale de la matière, soit la particule qui donne leur masse à d’autres particules élémentaires selon la théorie dite du «Modèle standard».

 «La découverte d’une particule dont les caractéristiques sont compatibles avec celles du boson de Higgs (…) ouvre la voie à des études plus poussées, exigeant davantage de statistiques, qui établiront les propriétés de cette nouvelle particule», a déclaré le directeur général du CERN, Rolf Heuer.

«Elle devrait par ailleurs lever le voile sur d’autres mystères de notre univers», a-t-il ajouté
http://www.lapresse.ca/sciences/201207/04/01-4540543-physique-peter-higgs-met-le-champagne-au-frais.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_lire_aussi_4540554_article_POS5

D’où vient cette métaphore ” Particule de Dieu“, qui attire aussi bien les scientifiques que les mystiques?

Loin de prétendre à un rôle divin, le boson de Higgs doit son surnom de «particule de Dieu» à un livre dont l’éditeur américain avait changé le titre.Le prix Nobel de physique Leon Lederman voulait titrer «the Goddamn particle» («la fichue particule») pour exprimer la frustration de recherches vaines jusque là. Et l’éditeur a coupé «damn», craignant peut-être que «goddamn» soit perçu comme injurieux.D’où le titre final «the God particle» («la particule de Dieu»), qui a fait croire que le physicien voulait au contraire insister sur le rôle clé, ou le caractère insaisissable de cette particule traquée pendant plusieurs décennies.
http://www.lapresse.ca/sciences/201207/04/01-4540554-physique-quest-ce-que-le-boson-de-higgs.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_vous_suggere_4540506_article_POS2

Leave a Reply

Your email address will not be published.