L’Algérie arabo-musulmane a fabriqué des monstres

 

From: Farid Attoui 

Égorgements, décapitations et viols d’enfants, des tournantes commises en plein jour contre de nombreuses femmes, même les plus âgées n’y sont pas épargnées. Récemment une femme de 60 ans a été violée sauvagement et a subi des sévices monstrueux devant son propre fils. Il y a quelques jours, une malienne a été violée, frappée et torturée par pas moins de 20 personnes et le comble et l’insupportable est que la police algérienne a même refusé d’enregistrer sa plainte. Femme et noire, elle ne peut être que futile et insignifiante aux yeux des ces énergumènes. Des restes humains retrouvés presque chaque jours dans les poubelles, des corps décapités et torturés en pleines rues, les agressions de femmes seules se comptent par milliers, les couples sont harcelés par la police, insultés par les voyous et agressés par les islamistes. L’idiotie, la lâcheté et le mépris de la femme sont le patrimoine commun de ces trois catégories. L’ignoble n’a pas de limite au pays de Bouteflika, des policiers sont allés jusqu’à embarquer manu militari des femmes pour vérification de leur virginité, leur seul tort est d’être vues avec leurs copains ou leurs fiancées. Le kidnapping d’enfants est devenu un sport national pour alimenter les réseaux pédophiles et le trafic d’organes, les autorités restent passives mais cette passivité ne serait pas fortuite. Les clients de ce business morbide se compteraient aussi parmi cette caste qui a accaparé le pouvoir en Algérie par la ruse et la violence.

Que vaut la vie d’un enfant du peuple aux yeux de cette fripouille ? Rien.La corruption gangrène toute la société, chaque jour qui passe nous révèle un bout de ce gigantesque iceberg. Des centaines de milliards de dollars sont détournés par la même clique qui a mis main basse sur le pays, alors que des milliers d’algériens se jettent à la mer pour espérer accoster sur un bout d’Europe et fuir ainsi la misère et la pauvreté. Corruption, incivilité, oppression, anarchie, mépris de la femme, déni identitaire et le n’importe quoi sont les vraies constantes de ce pays. C’est le bilan largement négatif de L’Algérie arabo-musulmane.Les adeptes de l’arabisation forcée ont réussi, ou presque, leur plan macabre. Ils ont presque atteint leur but, ils ont réussi à clochardiser tout un peuple à l’exception de ceux qui tiennent, malgré les oppressions et les intimidations et malgré leur racisme et leur haine, aux vraies valeurs de ce pays, celles de nos ancêtres, les vrais. Les valeurs du peuple amazigh. Quand on pervertit l’âme et l’identité d’un peuple, le résultat ne peut être que morbide et que mauvais. Un peuple dont la vraie identité a été travestie, dénaturée et effacée ne peut être qu’un peuple perdu et ne peut être libre, il est sans repère, sans moral et sans dignité.

Ces racistes et fanatiques de l’arabisation acharnée de notre pays ont transformé l’algérien en une page blanche sur la quelle n’importe quel taré d’Arabie et d’ailleurs pouvait gribouiller tout ce qu’il voulait. Une page blanche sur la quelle n’importe quelle fatwa, fut elle débile et stupide, pouvait s’écrire et s’appliquer. Ils ont fait croire à l’algérien qu’il est plus arabe que tous les vrais arabes et plus musulman que tous les musulmans. Ils lui ont appris à s’auto-détester, à se renier et à renier tout ce qui est beau et bon en lui, ils lui ont appris à se mépriser et à mépriser ses origines. Ils l’ont transformé en zombie, prés à tout et capable de toutes les dépravations. Ils ont abusé et exagéré dans sa manipulation et son abrutissement, ils l’ont complètement vidé. Sans repère, il s’enfonce dans son autodestruction.

Ces racistes baathistes, pour asservir l’Algérie et les algériens, ont utilisé leur arme fatale de destruction massive, des textes d’il ya quelques siècles qui ne peuvent donc être qu’obsolètes et rétrogrades. C’est leur arme la plus efficace pour arabiser et bédouiniser les peuples. Ils ont remplacé la raison par la religion interprétée à leur guise et conformément à leurs dessins nauséabonds, ils ont remplacé la critique par la soumission aveugle, l’école par la mosquée, le maître par l’imam. Ils ont banalisé les égorgements, les châtiments corporels, les lapidations, ils ont banalisé la haine de la femme jusqu’à faire d’elle le diable qu’il faut abattre à tout prix ou, à défaut, momifier irrémédiablement par une burka ou un tchador. Ils ont fait de l’algérien un être qui fonce à vive allure inconsciemment vers l’enfer et le moyen âge.

Les égorgements et les actes abjectes qu’on voit aujourd’hui en Algérie ne sont que le résultat logique de celui qui a été élevé au lait de cette « culture » de la mort. Des us et des coutumes qui nous étaient venus du désert pour semer le désert où ils passent. Pour nous anéantir définitivement. Des comportements qui viennent des contrées de bédouins où la moral et la dignité ne se mesurent qu’à la taille de la barbe, de l’étendue de la fameuse tache sur le front du prieur et de la longueur des tchadors et des burkas, mais dont les comportements demeurent largement très sataniques. Le mal avance et ravage tout ce qui est sur son passage, le bouclier qui a protégé le peuple kabyle pendant des siècles se fissure et peut céder à tout moment. Le temps presse, le devenir des enfants kabyles risque d’être obscur. Notre disparition en tant que peuple kabyle, avec nos us et nos valeurs, arrive à vive allure, nos ennemis sont tellement pressés de nous anéantir qu’ils ne lésinent et ne lésineront sur aucun moyen. Des anti-kabyles convaincus paradent allégrement et fièrement dans nos villages et nos villes, ils ne prennent même pas la peine de cacher leur haine envers nous, ils nous tuent, nous humilient et piétinent tout ce qui est kabyle sur les propres terres des kabyles.Une seule voie pour éviter cette clochardisation planifiée et qui a fait déjà ses preuves dans la plupart des régions d’Algérie, une seule voie pour éviter la disparition pure et simple du peuple kabyle : notre souveraineté.

Notre souveraineté sera notre bouclier ultime et réel face à toutes les agressions, les clochardisations et les menaces qui nous cernent de tous les cotés. Il ne faut rien attendre de bien de l’Algérie, gangrenée plus qu’il n’est possible, elle se décomposera en miettes, seuls les mieux préparés survivront et éviteront la sauvagerie. Le peuple kabyle doit récupérer sa souveraineté et doit avoir son destin en mains. L’avenir des enfants kabyles doit être aux mains des kabyles. C’est la logique même. On ne peut laisser notre destin et celui de nos enfants entre les mains de ceux qui ne vouent que haine et que mépris envers tout ce qui est kabyle. Le peuple kabyle a besoin d’une armée et d’une police pour le protéger et préserver son identité, il a besoin de son propre état sinon il finira au cimetière des peuples disparus de la surface de la terre.

F. ATTOUI



This mail is sent via contact form on KabyleUniversel.com http://www.kabyleuniversel.com

 

4 comments for “L’Algérie arabo-musulmane a fabriqué des monstres

  1. Mokran
    March 27, 2013 at 14:18

    C’est la verite et rien que la verite. On doit tous s’unir de gre ou de force pour se defendre. L’heure est grave pour ceux qui sont encore conscients. Kabyles! Reveillez-vous sinon ‘histoire vous blamera a eternite. NON a n’importe quelle colonisation meme si elle venait de Dieu meme.
    Mokran

  2. eghlis
    March 31, 2013 at 06:12

    DIEU inventé ,N’EST QU’UN SUBTERFUGE POUR TROMPER LES NAÏFS ..
    DIEU QUE LE L’ON FAIT PARLER A TREVERS DES ENERGUMES CRIMEINELS Y COMPRIS LE “PROPHITEUR”.
    LE DIEU inventé des monothéistes n’est que la surpecherie suprême sinon pourquoi aurait-il attendu des millions d’années pour se manifester au premiers hommes?
    ON PEUT CROIRE A TOUS SAUF AU DIEU MONO..
    POURQUOI LES PARENTS DU PROPHITEUR NE L’ONT JAMAIS CONNU..IL FALLAIT L’INVENTé.
    DAILLEURS LES BOUDDISTES NE CROIENT PAR EN LUI.
    croyez à ce que vous voulez mais pas au dieu mono des hommes manipulateurs.
    RéVEILLEZ-VOUS VOUS ETES MANIPLULES!

  3. AZWAW N VGAYET
    April 4, 2013 at 10:39

    Farid Attoui d-aqvayli ah’rur !La balle est dans le camp des élites kabyles (politiques, intellectuels,artistiques, technocratiques…) tétanisées à l’idée de s’assumer en tant que Kabyles ! Ces élites enchaînées et aliénées à l’idée morbide d’une Algérie “indivisible” sur le dos du peuple kabyle.Ces élites prêtes à défendre toutes les causes justes dans le monde,sauf celle de leur propre peuple sommé de se fondre dans le moule arabo-intégriste.D’où vous vient cette peur de vous séparer des bourreaux du peuple kabyle,nié,arabisé et ré-islamisé de force ? Savez-vous que des nations dix fois moins grandes et- moins peuplées que la nation kabyle ont leur drapeau qui flotte aux Nations Unis ???
    Réveillez-vous SVP de votre profond coma politique !

    • ahmed
      April 13, 2013 at 11:05

      A nos braves soeurs, mères, grands-mères qui en toute innocence, bonté ont fait comme leur mère : allaiter de ce lait pourri qu’est l’islam au combien tolérant fut-il dans leur pratique mais au combien porteur de germes il a été et reste.

      Je sais que je vais en heurter plus d’unes mais de grâce arrêtez de vouloir faire comme maman. Au 21 siècle vous ne pouvez plus croire que “ta3rabt d awal n rebbi”. Personne ne vous pendra par les cils au dessus d’un brasier le jour du jugement dernier.

Leave a Reply

Your email address will not be published.