Lobby juif: jusque où iront les réparations allemandes?

Pas de fin en vue. L’Allemagne a payé plus de 61,8 milliards de dollars de réparations pour le Troisième Reich

juifDepuis 1951 l’Allemagne a payé plus de 102 milliards de marks, environ 61,8 milliards de dollars au taux d’échange de 1998, comme paiement de réparation du gouvernement fédéral à Israël et aux victimes du Troisième Reich. En plus, les Allemands ont payé des milliards à des fonds privés et publics, incluant environ 75 millions de marks (49 millions de dollars) payés par les entreprises allemandes comme dédommagement pour les travailleurs forcés de l’époque de la guerre, a rapporté récemment le Welt am Sonntag. Ces chiffres sont basés sur des calculs du Ministère allemand des Finances, dit l’influent journal. 

Dans ce total, l’Allemagne a payé 78,4 milliards de marks (47 milliards de dollars) sur la base de la Loi Fédérale de Restitution (BEG) aux personnes, en particulier les Juifs, qui ont été persécutés pendant l’époque du Troisième Reich sur la base de la race, de la religion ou de l’idéologie. 

Alors que la plupart de ceux qui étaient vivants pendant la Deuxième Guerre Mondiale sont maintenant décédés, pendant les années récentes l’Allemagne payait encore quelque 1,25 milliards de marks (environ 75 millions de dollars) à 106 000 pensionnaires en Israël, aux Etats-Unis et dans d’autres pays, sur la base de la Loi de Restitution de 1965. 

Une part substantielle des réparations allemandes a été versée à la «Jewish Claims Conference» pour les Juifs qui avaient été persécutés par le Troisième Reich. Parmi les bénéficiaires figurent les anciens travailleurs forcés et les internés en camps de concentration, ainsi que les individus privés de droits ou de propriété par les Nazis. Basée à New York, la Jewish Claims Conference (JCC) a opéré depuis des décennies comme une sorte d’agence gouvernementale supranationale pour les Juifs du monde entier. 

Entre 1992 et juillet 1998, le gouvernement fédéral allemand a payé 1,1 milliards de marks (environ 647 millions de dollars) au JCC. Pendant la première moitié de 1998, il versa 378 millions de marks (environ 222 millions de dollars) au JCC en dédommagement spécial pour les Juifs qui avaient été persécutés par le Troisième Reich, selon un rapport gouvernemental allemand publié le 29 septembre 1998. Le JCC distribua jusqu’à 5000 marks à chaque plaignant individuel. 

Dans les années récentes, l’Allemagne a payé environ 1,8 milliards de marks sur la base des accords bilatéraux conclus en 1991 et 1993 avec la Pologne et trois Etats successeurs de l’ancienne Union Soviétique — la Fédération Russe, l’Ukraine et la Belarus (Biélorussie) — bien qu’en 1953 la Pologne et l’Union Soviétique avaient toutes deux renoncé à demander des réparations ultérieures à l’Allemagne. 

Comme il n’y a aucun signe que les paiements allemands de réparation puissent s’arrêter bientôt, le Welt am Sonntag se demande s’il ne s’agit pas d’une «bouteille sans fond». Dans les années à venir, les spécialistes du Ministère des Finances estiment que l’Allemagne paiera un supplément de 24 milliards de marks (environ 14,4 milliards de dollars à un taux d’échange récent) en réparations pour l’époque du Troisième Reich.

 http://library.flawlesslogic.com/reparations.htm


Journal of Historical Review, 17/6 (Nov-Dec 1998), 19.

Leave a Reply

Your email address will not be published.