Un message à double destinataire (A Bouteflika et Ferhat Mhenni)

 

Bouaziz-Ait-Chebib-600x3381-600x338

Bouaziz-Ait-Chebib, president du MAK (Mouvement pour l’Autodetermination de la Kabylie)

Le Mouvement pour l’Autonomie de la Kabylie (MAK) devenu Mouvement pour l’Autodétermination de la Kabylie, depuis la réunion du conseil national du MAK en session ordinaire le 4 octobre 2013 au village d’Ath Hamdoune, est un mouvement kabyle fondé en juin 2001 au milieu des événements qu’a connus la Kabylie et la révolte de la population contre le pouvoir central d’Alger pendant le “printemps noir” de Kabylie (2001-2003). Ce mouvement pacifique, lutte pour organiser un référendum d’autodétermination aboutissant à l’indépendance totale de la Kabylie et l’instauration d’un état Kabyle.Bouaziz Aït Chebib en est le président

ferhat

Ferhat Mhenni, president du GPK (Gouverement Provisoire Kabyle)

Le Gouvernement Provisoire Kabyle (GPK) (en kabyle : Anavaḍ Aqvayli Uεḍil) est un gouvernement provisoire autoproclamé formé le 1er juin 2010 à Paris par le Mouvement pour l’autonomie de la Kabylie et visant à promouvoir l’autonomie de la région kabyle vis-à-vis de l’État algérien.Ferhat Mhenni en est le président.(Source Wikipedia)

 

 

Par Idriss Radjouh (proposé par Ali Kaidi)

Cher président de l’Algérie,
Cher président du GPK,
Je vous écris dans un message commun, que peut-être ne lirez jamais, parce que le sujet dont je veux vous parler est commun à vous deux et subit le même manquement de vos visions malgré vos divergences idéologiques; la Kabylie.
M. Bouteflika, ce n’est un secret pour personne que la Kabylie a donné de son sang et de sa chair pour que vive l’Algérie, mais votre régime depuis 1962, n’a répondu qu’avec mépris et arrogance à ses besoins vitaux, culturels et identitaires. Pire, il a pris matraques et balles pour la faire taire. D’ailleurs, le même sort serait réservé à tout algérien s’opposant au régime en place. Le cas des mozabites est plus que révélateur. Aujourd’hui, la Kabylie se radicalise dans l’espoir d’échapper à l’absurdité de vos politiques guidées, au pire par l’orient et au meilleur par des intérêts occidentaux, à la frustration de se voir discriminée et au mépris que vous affichez à son égard plus souvent franchement et sans grande gène.
M. Ferhat, quoique je fus l’un de vos admirateurs au temps des grandes revendications, aujourd’hui je me trouve à me poser certaines questions et réfuter vos arguments quoi que réels, mais ils ne peuvent légitimer une déchirure de tout un pays que vous avez qualifié de berbère vous-même dans sa totalité. Aujourd’hui, vous faites une dualité entre le kabyle et l’arabe algérien?! Ce qui me choque le plus c’est de remettre en cause l’intelligence de Abane Ramdane et autres grands kabyles purement algériens qui ont lutté pour une Algérie que vous considérez création de la France et ont refusé que la France accorde l’indépendance exclusive à la Kabylie. Souvenons-nous.
Oui, M. Bouteflika, quoi que je n’épouse pas la revendication de Ferhat actuelle, je retrouve dans son contenu une grande part de vérité. On ne peut partager la responsabilité de la ruine de l’Algérie et de ce qu’elle est devenue. La blessure est profonde et on ne peut l’effacer comme on efface un simple tableau de classe.
Pour vous dire messieurs, le kabyle algérien est devant un dilemme et prisonnier de ces deux visions différentes dans leur idéologie mais convergentes dans leur objectif. Celle qui le considère plus kabyle qu’algérien et celle qui le considère plus algérien que kabyle.
Entre ces deux visions, il y a le mépris, le rejet et l’isolement.. Entre ces deux pacotilles de domination, il y a aliénation et déperdition.
Messieurs, le kabyle, comme tout autre algérien d’ailleurs, a besoin de s’épanouir, de s’ouvrir sur le monde. Il a besoin d’un État dont il se reconnait. Une Algérie juste, libre et sans corruption!

Idriss Radjouh

6 comments for “Un message à double destinataire (A Bouteflika et Ferhat Mhenni)

  1. Rabah Chabane
    May 19, 2016 at 12:53

    M. Idris Radjouh, sans vous connaitre, de quelque région d’Algérie que vous soyez, qui que vous soyez, acceptez SVP mes félicitations pour ce discours lucide et responsable. Votre analyse est celle d’un juste, celle d’un Nationaliste avec un grand N, j’y adhère sans réserve. Merci d’un kabyle algérien.

    • Afriman
      June 5, 2016 at 07:59

      En Algérie il y a deux projets de société antinomiques, inconciliables, celui de la démocratie et de la laïcité d’un côté et celui de l’arabo-islamisme de l’autre.Deux projets de sociétés, deux peuples;les kabyles et les arabes, n’en déplaise aux négateurs de tout bord.L’Algérie est une mosaïque de peuples,c’est cette réalité sociologique et anthropologique que les politiciens algériens et kabyles ont voulu gommer effacer au nom de l’Algérie ‘indivisible” sur le dos des peuples amazigh. Croire qu’on peut sauver la personnalité kabyle (identité,langue,culture…) sans un Etat kabyle autonome ou indépendant face à un Etat arabo-intégriste et un régime militaro-policier sans foi ni loi, c’est croire au Papa Noel !
      L’avenir de l’Algérie “arabe” c’est le despotisme oriental pendant de longues années encore, faute d’alternative démocratique crédible et forte à l’échelle Algérie.
      “Une Algérie juste,libre et sans corruption” c’est possible mais quand le… sel fleurira ! Vous rêvez debout M. Radjouh.
      Personne ne peut me convaincre que la nation Kabyle peut exister en tant que tel sans un Etat kabyle libre (autonome ou indépendant) loin du joug arabo-intégriste de la régence d’Alger.Les kabyles indécis ont tort de ne pas écouter le MAK, mouvement de libération de la Kabylie.Ils ont tort de tourner le dos au peuple kabyle qui existe avant le peuple algérien.

  2. AR-TUFAT
    May 21, 2016 at 08:46

    LA CONSTRUCTION D’UN NOUVELLE ALGERIE PASSE PAR LA DESTRUCTION DES TABOUS ARABO-ISLAMIQUES:

    1. arrêter en urgence l’enseignement des sciences en langue arabe (langue tabou)
    2. supprimer la disposition constitutionnelle (raciste, xénophobe et ethnocidaire) Algérie: terre ARABE, qui est une insulte pour les peuples autochtones.
    3. supprimer la disposition constitutionnelle “ISLAM RELIGION DE L’ETAT ” qui est une agression caractérisée contre la liberté de conscience, de culte, et les libertés individuelles, sachant que la notion d’Etat telle que définie par le philosophe Allemand HEGEL n’a pas d’existence physique (personne morale) ; Comment une fiction (Bakounine) peut posséder une religion, c’est une pure invention des islamo-baathistes.
    4. Détruire le modèle colonial en matière d’organisation « le jacobinisme » qui est minoritaire en Europe même, alors que l’Algérie de part l’immensité de son territoire et les différences régionales, elle a tous les attributs pour être une confédération d’Etats (à l’image des Etats Unies, du Mexique de la Suisse de la grande Bretagne de l’Espagne……etc.)
    5. officialiser toutes les langues parlées en Algérie sur un même pied d’égalité,
    6. institutionnaliser les langues (le français et l’anglais) comme langues de travail.
    7. interdire toute activité politique au nom du F.L.N, idem pour les religons.

    Les officiels et les médias “ARABES” appellent le FÉDÉRALISME ” TAKSSIM ” ils ont jamais gobé la nouvelle organisation de l’IRAK, qui (après la chute du baathiste SADAM) à adopté un système FÉDÉRAL.
    Actuellement il est question d’un système fédéral en SYRIE, tous les Arabes crient au TAKSSIM.
    (Signalons qu’à travers le monde le système fédéral est MAJORITAIRE)

    Ce rejet du fédéralisme chez les officiels et les médias Arabes est lié à leurs mode de pensée UNICISTE:
    1. DIEU Unique.
    2. Pensée Unique.
    3. Parti Unique……etc…… Tout est unique chez eux …………………TANEMIRT.

    • PATRIOTE
      June 16, 2016 at 11:11

      …Le rêve des guenons !!!!….l’Algerie ne peut etre qu une et indivisible!!!…

  3. Le Hic
    May 21, 2016 at 12:12

    @Idris Chabane.
    Je ne sais pas si vous etes kabyle ou pas. Mais peu importe.

    Tout simplement vous vous etes trompés en les mettant à meme niveau d’égalité: Mas Ferhat lutte pour sauver toute une culture, une civilisation, programmmée à disparaitre par le premier que vous citez. Les combats sont differents et ce n’est pas votre naiveté (ou votre mauvaise intention) qui changera la donne. Les dés sont jetés en 1948.

    Au risque de paraitre raciste, et je l’assume, en Algerie, il y a un seul peuple qui merite le nom de PEUPLE: Le peuple Kabyle. Le reste c’est un magma de gens que le hasard de l’histoire a deposé sur cette terre Nord Afriquaine, O combien hospitaliere, et que les escros révolutionnaires post ’62 ont surnommés les amazighs arabisés par l’slam qui en réalités sont des sous-arabes alliénés que meme leurs “ancetres” d’orient n’en veulent pas.

  4. May 30, 2016 at 12:14

    bonjour: MONSIEUR IDRISS ,C VOTRE OPINOIN, ET JE LE RESPECTE. MAIS SI TROP TARD LE TRAIN A DEJA DEMARER ET MEME BIEN A L ARRIVEE DE SA DISTINATION. JE VEUX DIRE QUE LA KABYLIE VEUT PASSER A UN AUTRE NIVEAU D IN STRUCION DEVANT LE RIGIME ARABO BAATISTE QUI A FERMER LES PORTES A TOUT LE PEUPLE ALGERIEN DE S EPANUIR ET DE SORTIR DE L OBSCURANTISME ISLAMISTE QUI EST UN CHOIX DE CE DERNIER. ALORS VIVE LE MAK ET VIVE LA KABYLIE.

Leave a Reply

Your email address will not be published.