Le génome qui gêne les géniteurs du panarabisme

Et si la science et la génétique faisaient tomber les derniers mythes éculés, la falsification de l’histoire, les dénis identitaires. Et si la science, pouvait rassembler plutôt que diviser, réconcilier les humains avec leur passé, couper l’herbe sous le pied des marchands de facéties, les politiciens fourbes, les populistes sournois, et les royaumes qui achètent, à coup de pétrodollars, jusqu’à notre droit à l’existence. Dénoncer les impostures et rompre avec le silence sur les vérités occultées.

Le projet Genographic projet de National Geographique corporation vient nous livrer (et nous délivrer d’une tromperie) des résultats d’une étude menée depuis plusieurs années, sur des groupes de populations sur les quatre continents. En ce qui nous concerne, nous populations d’Afrique du Nord, la surprise est de taille.

D’abord, l’étude nous révèle que plusieurs pays, considérés Arabes, ne le sont que peu ou prou. C’est le cas de l’Égypte, que le génome de sa population avec 68%, désigne clairement comme une nation Nord-Africaine, au même titre que la Tunisie, l’Algérie, la Libye ou le Maroc. Au fait, elle n’est arabe qu’à 17% et même un peu juive à 4% !

La Tunisie, quant à elle, choisie comme représentant le Maghreb, est à seulement 4% arabe, à 88% Nord-Africaine et à 5% européenne.

Le Liban, comme on peut s’y attendre, est l’un des peuples les plus hétéroclites au monde. Il comporte 14% de génome Juif, 11% du génome Nord-Africain, et seulement 44% de génome arabe!

Autres surprises : le génome nord-africain se retrouve sur quatre continents : Afrique, Europe, Asie, et… en Amérique latine !

Une autre révélation renversante est l’absence totale du génome arabe dans des pays où était admise leur présence, pour des raisons religieuses, comme en Espagne, au Portugal, en France et en Afrique subsaharienne (Sénégal et Nigeria).

C’est d’ailleurs dans ces contrées, où s’était propagé l’Islam, que la présence du génome nord-africain est la plus forte. C’est ainsi que les Ibériens (Espagnols et Portugais) ont 9% de part du gène Nord-Africains et tenez-vous bien 0% de gêne arabe. La Sardaigne 11%, le Sénégal avec une grande part de 12% et Yarubans (Nigeria) 3% d’ADN Nord-Africain,

Ceci est la preuve irréfutable, que la propagation de la religion musulmane s’est faite exclusivement par l’intermédiaire des Nord Africains qui s’y sont installés par la suite.

Une dernière révélation est la présence surprenante de génome Nord-Africain sur le continent américain et notamment celui du Sud. Cela appuie la théorie selon laquelle les Berbères, auraient pu atteindre le continent des Amériques bien avant les colons Européens au 15e siècle, mais également, la présence d’équipages berbères au sein de l’expédition de Christophe Colombe, et des conquistadors partis des Îles Canaris. C’est ainsi que l’on retrouve 5% d’ADN Nord-Africain chez les Argentins, et 6% chez les Colombiens. (C’est pour ça qu’ils savent jouer au football, diront les Algériens).

On retrouve également l’ADN d’Afrique du Nord dans les Bermudes, Chez les Mexicains, les Péruviens 3%, Mexicains Américains 4%, au Puerto-Rico 3%, en Grèce 3%, en Iran 4%, en toscan (Italie) et en France (2%), au Kenya et en Éthiopie avec 4%. Cette découverte bouche un coin aux adeptes du “khalit” qui enseignent à nos enfants que les Algériens sont à 80% arabes et à 20% de “khalit”, Kabyles, Chaouis et Imuchagh.

http://www.lematindz.net/news/23008-la-genetique-a-tranche-des-pays-arabes-pas-si-arabes-ladn-nord-africain-present-sur-quatre-continents.html

7 comments for “Le génome qui gêne les géniteurs du panarabisme

  1. Anonymous
    January 20, 2017 at 11:21

    Depuis quand un sondage basé sur un échantillonnage pour établir un histogramme peut balayer d’un coup la véritables histoire? Dire que génétiquement l’Afrique du nord est majoritairement berbère est une idiotie, vous oublier les razzia arabes, les esclaves et femmes berbères qui se vendaient au marché de Bagdad. Avez-vous lu Ibn khaldoun, Charles André julien « de la conquête arabe à 1930 édition SNED actuellement interdite ?
    Avez vous oublié l’invasion des Okba, Béni hilal, Béni ameur, Béni soleyme, Ouled nail, les Chaambas. qui de vous a une carte génétique, je met au défît les 40 millions d’algériens de me montrer une seule carte et puis vous savez que l’analyse de l’ADN est formellement interdit dans les pays musulmans sauf par dérogation de la police et encore vous n’avez pas le droit de voir vos résultats.

    • zindiq
      January 20, 2017 at 18:51

      J’ai moi-même fait des tests ADN. Et les résultats fournis par23andme attestent que je suis amazigh…Oui la science dément les légendes que tu appelles histoires. Je te conseille de commander le kit FTDNA, ils envoient leur kit en Algérie…

    • Mazafran
      January 21, 2017 at 00:58

      Parce que l’étude met à nu le mythe sclérosant de l’arabisme, cette supercherie qui s’enracine dans le déni identitaire et la spoliation historique, car elle ne va pas dans le sens de la mystification arabiste, cela fait réagir, bien évidemment, les zombies arabobards. Eh bien Chah ! Waou faqou ! On ne peut jouer avec les vérités historiques tout le temps, l’Afrique du Nord est peuplée majoritairement par des amazighs, parmi eux beaucoup ont été arabisés surtout depuis 62 avec la politique du rouleau compresseur araboislamiste, uniciste, raciste et spoliateur. Les tenants de l’arabisme outrancier sont pour la plupart des gens aliénés, se prenant pour plus arabes que les arabes, mais en réalité, se font rejeter comme de la vulgaire guenille par ceux-là même qu’ils vénèrent, les bédouins d’Arabie qui leur répètent qu’ils ne sont que des mostaâribine, qu’ils sont barabira et qu’ils les méprisent. Autrement, pourquoi ne les acceptent-ils pas chez eux sans visa, Awwah, s’il n’y a pas de visa walou ! Bla rebbi tu ne rentres pas chez tes frères ,, arabes, dites-vous.

    • alhif-n-wen.
      February 1, 2017 at 07:35

      Tes ancêtres les OMEYADES notamment le potentat (EL-FASSEQ) YAZID BEN MUAAWIYA à envoyé en Afrique du Nord, OKBA-IBN NAFAA, pour coloniser et détruire le pays des Imazighens au nom de l’islam.
      Le jour viendra ou les Enfants de TAMAZGHA libéreront cette partie de l’Afrique du Nord de ceux qui utilisent la race ARABE et la religion musulmane pour coloniser d’autres peuples.

      Durant les années 80, le Roi d’Arabie Saoudite (le vrai Arabe) a vivement critiqué l’attitude des médias français, qui qualifient les voleurs à la sauvette d’Arabes !

      Le Roi Wahhabite avait utilisé un ton menaçant je cite ” à partir d’aujourd’hui nous vous interdisons d’utiliser le qualificatif ARABE pour désigner vos délinquants”

  2. Kaci
    January 21, 2017 at 14:07

    Anonymous arabo-muz rejet une etude scientifique du 21 eme siecle pour s’accrocher a des fables ecrites par des imposteurs des siecles apres les faits qu’ils relatent.Incroyable mais vrai!
    Ibn Khaldun et Ibn Abd al-Hakkam ne sont pas historien en rien du tout. C’est l’eglise catholique qui nous les a imposé comme etant historiens. Comment croire que ils relatent l’histoire quand les faits qu’ils decrivent sont supposees produit des siecles avant ?

  3. alhif-n-wen.
    February 1, 2017 at 07:33

    Les vrais Arabes les « bédouins » de la péninsule Arabique qui vivent dans le désert n’ont pas de printemps dans leur calendrier, mais uniquement deux saisons l’hiver et l’été,
    Ce sont les médias occidentaux qui ont donné cette appellation ethnique et raciale à des mouvements de révoltes populaires contre des dictatures qui elles même faisaient partie d’un MACHIN ethnique (la Ligue Arabe)…. !!!
    Bizarrement à l’exception du BAHREÏN (peuple à majorité Chiite) aucun peuple vraiment Arabe à 100% n’a branché à cette histoire de faux printemps, paradoxalement, ils sont régis par des monarchies absolues encore plus fermées que les autres fausses démocraties.
    La question qu’il faut se poser pourquoi on ne l’a pas appelé le printemps de la DÉMOCRATIE ?
    La réponse est simple, dans leurs subconscients (les détenteurs de ces médias occidentaux) croient que la culture Arabe n’est pas compatible avec la démocratie…. !!!

  4. Ali Kaidi
    February 4, 2017 at 09:42

    C’est une approche raciste qui fait rappeler les savants qui ont mis la science au service du nazisme.

Leave a Reply

Your email address will not be published.