Saïd Sadi parle du MAK, le physicien lui répond

Selon le physicien, les arguments anti-MAK du psychiatre ne tiennent pas la route.

 

Saïd Sadi: On m’a montré (…je ne sais pas d’ou elle vient),une pièce de monnaie de l’etat Kabyle ou il y’a l’effigie de Mouloud Mammeri; c’est une imposture, je connais Mouloud Mammeri, c’est lui qui “m’a élevé”, il n’a jamais été sécessionniste.

Dahmane At Ali, docteur chercheur en physique nucléaire et enseignant à l’université de Pise (Italie)

Said Sadi, président du RCD depuis sa création en 1989 jusqu’ 2012

LES INCOHERENCES DE SAID SADI SE SUIVENT ET SE RESSEMBLENT

Par Dahmane Ait Ali

Je viens de suivre avec beaucoup d’intérêt la Conférence & Débat donnée par Saïd Sadi dans le cadre du Festival Amazigh de Montréal, intitulée “Emigration Nord-africaine d’hier et d’aujourd’hui : Analogies et spécificités”.
Je suis resté sur ma faim, pour le moins, et pour cause !
Une réponse à une question d’un jeune militant souverainiste convaincu, lui demandant qu’est-ce qu’il pense du drapeau kabyle, qu’il lui exhibe en pleine salle, Sadi a eu beaucoup de gène, une fois de plus, à s’exprimer sur l’orientation souverainiste actuelle du mouvement national kabyle.
Le passage qui suit m’a laissé perplexe, pour demeurer circonspect.

SAID SADI : ” …On m’a montré – Je ne sais pas d’où elle vient – une pièce de monnaie, de l’Etat Kabyle, où il y a l’effigie de Mouloud Mammeri ! Mais c’est une imposture ! Je connais Mammeri, d netta i yi-d-iṛebban, il n’a jamais été “sécessionniste” (SIC) !” (Vidéo ci-jointe, index time (5:38-51).

Ces propos, à connotation de mépris, me laissent pantois. Où est la pertinence du militant Sadi des années 80 ? 
Faut-il, à chaque étape de lutte, ressusciter Mammeri, lui relater toute la rétrospective des péripéties et des tribulations du Mouvement dont il était le porte flambeau pour lui demander de donner son avis sur le bienfondé de l’orientation souverainiste actuelle de mouvement national kabyle ? Ou faut-il accepter la disposition de son porte-parole autoproclamé Sadi, comme s’il en était le dépositaire exclusif ?

Puisqu’on parle de Mammeri, faut-il rappeler que Mammeri avait condamné la décision de Sadi de créer son parti RCD déjà, par une déclaration préparée à être rendue publique le 08 Février 1989, soit 17 jours avant sa tragique disparition, à la veille même de la tenue des assises de ce qui allait devenir le Parti RCD, sans que les participants l’aient su avant ! 
Et il a fallu l’intervention de Ferhat qui se fut dépêché auprès de lui pour persuader Mammeri de la pertinence de cette décision de création d’un parti politique et de surseoir ainsi à la publication de sa déclaration de condamnation ? Alors ?

La jeunesse militante kabyle, sortie des tumultueuses tribulations de 1994, 1998, 2001, et j’en passe… doit-elle ranger au placard aujourd’hui ses aspirations militantes, ignorer l’expérience, l’histoire récente et évacuer tous les enseignements cristallisés à travers plus de 30 ans de lutte infructueuse, et se figer Motus et bouche cousue à l’état de la situation politique de l’époque de Mammeri ? Pour faire plaisir à Sadi ? C’est à dire avancer à reculant ?
Il est vrai, chaque citoyen kabyle a son opinion à faire valoir. Mon propos n’est pas là, mais sur l’incohérence des arguments avancés.

Vous m’excusez, mais physicien pragmatique que je suis, j’ai appris à composer avec les résultats d’expérience, et en capitaliser les acquis d’une manière aussi judicieuse qu’efficiente. Car du fait de sa nature même, c’est la seule “théorie” qui s’affranchit de validation, étant justifiée par elle-même, corroborée et éprouvée par elle-même. En effet, celui qui ne tient pas compte de son expérience passée, il est condamné à la rééprouver et rééditer ainsi ses propres échecs. Indéfiniment, hélas ! 
D@A 

SAID SADI parle du MAK, 14 avril 2018 à Montréal

12 comments for “Saïd Sadi parle du MAK, le physicien lui répond

  1. sid hammadi
    April 16, 2018 at 16:32

    “L Homme contemporain, même ds les pays démocratiques, n a pas la maturité qui correspond a ses moyens intellectuels et a ses connaissances” / JF Ravel

    Ce serpent de Sadi lance a desseins de vains sarcasmes contre ceux bien au dessus de lui, en l occurrence Feu Mammeri, dans l espérance d être mis sur la même ligne que lui.

    C est…minable

    ,

  2. kadi
    April 17, 2018 at 17:15

    Hier,c’était Idir et Ait Menguellat. Aujourd’hui,c’est Sadi.Demain ,a qui sera le tour?
    Désormais,personne n’est épargné;Celui qui n’est pas pour l’autonomie de la Kabylie est descendu en flamme.
    Ou allons-nous avec ces comportements ?
    Sur ce projet ,chacun a le droit d’avoir son opinion.Mais ,celui qui ne partagent les idées de ces partisans
    de l’autonomie ou ne dit pas ce qu’ils veulent est traité de vendu ,de traître ou de je ne sais quoi.
    Ce n’est pas avec l’insulte que les idées vont avancer ,C’est avec un débat dans le calme et le respect .
    A bon entendeur salut.

    • Amnay
      April 18, 2018 at 06:57

      Je comprends qu’il est devenu un homme qui est façonné par le pouvoir des Arabos-islamistes . Said Sadi des années 1980,hélas n’existe plus ,la preuve il est devenu un des rentiers et ses nouveaux amis sont en majorités des généraux ,ainsi que que les anciens premiers ministres Mohamed Benbitour et Mouloud Hamrouche,c’est à dire tout le personnel qui gère le système politique algérien . Le nom de Mouloud Mammeri lui sert aussi de masque pour brouiller les pistes et les regards .
      Il est devenu tellement riche qu’il s’est senti obligé de quitter son bébé parti RCD ,pour bien exploiter ses milliards dont le pouvoir l’a doté ,pour service rendu . Voilà pourquoi il veut se métamorphoser en touriste politique ,dont son défunt aîné de Lauzanne lui a servi de modèle.
      La kabylité pour lui ,c’est un non sens ,cachez lui ce mot dont il a horreur . De même ne lui demandez JAMAIS pourquoi Matoub Lounes à été assassiné ? Il se sentira trés véxé de la question .

  3. ADOUANE
    April 18, 2018 at 03:11

    Le sang des martyrs de la guerre de libération a scellé la fondation d’Etat Algérien dans sa diversité culturelle, religieuse….La situation actuel d’un Etat autoritaire et unitaire à combattre doit être notre objectif commun, le reste s décidera dans un cadre démocratique

    • Afriman
      April 19, 2018 at 04:09

      Nos martyrs ne se sont pas sacrifiés pour remplacer la peste coloniale française par le choléra arabo-intégriste.
      La diversité et la démocratie sont incompatibles avec cette idiot-logie arabo-islamique socle immuable de l’Etat arabe d’Algérie.L’Algérie sera démocratique quand les poules auront des dents.
      Je partage le point de vue de Dahmane. Finalement Saïd Sadi ne s’est pas trompé de société mais de stratégie.Cette option “nationale” qui nie l’existence du peuple kabyle est désastreuse pour la cause kabyle.Sans véritable autonomie politique ou l’indépendance du pays kabyle,nous sommes condamnés à disparaître en tant qu’entité kabyle par notre dilution progressive dans la magma arabo-islamique.
      La Kabylie libre aux kabyles et l’Algérie terre arabe aux algériens.Chacun pour soi dieu pour tous !

  4. Koceila
    April 18, 2018 at 05:15

    Said Sadi est un spécialiste mystificateur . Dès qu’il s’agit de prendre position sur l’indépendance de la Kabylie ,le voilà qui crie à la prudence ,car tous ses plans seront tombés à l’eau . Ce Monsieur s’ est bien noyé à l’intérieur du système politique algérien dont il est devenu un des acteurs pour que rien ne change tout doit y rester comme les décideurs Arabos-islamistes le veulent . Bien entendu on l’a enrichi comme il se doit. Présentement il est devenu un vrai rabatteur mystificateur ,lui qui s’était trompé de société au passé à présent c’est lui-même qui trompe la société …….kabyle bien entendu mes frères .
    A bon entendeur ……Azul.

  5. medsaoudene arezki
    April 18, 2018 at 20:14

    celui qui n’est pas d’accord avec l’autokhortie de la Kabylie est un traître!voilà la triste réalité des autoproclamés souverainistes. mais qui vous a donné l’autorisation de parler au nom des kabyles dans leur consentement?
    pourquoi ne pas aller vers un référendum?
    le paradoxe kabyle est que tout ce beau monde vit en occident à l’abri et où leurs enfants perdent l’usage du kabyle très jeunes .

    • Mouloud
      April 19, 2018 at 05:59

      – L’autokhortie…..? What is this..?
      – Chiche pour un référendum…..!! Faut juste que le pouvoir algérien l’autorise ou faut-il attendre l’année 5000 du LHIJJA.?
      – Allez voir le 20 avril à Tizi, VGayet et Tuviret….

      • Nour Benakezouh
        April 20, 2018 at 05:59

        Monsieur Mouloud, vous allez voir des kabyles fiers de leurs origines et qui les revendiquent haut et fort. Vous n’allez pas voir des gens qui vont demander de se séparer de l’Algérie qui leur appartient dans sa totalité.

    • Nour Benakezouh
      April 20, 2018 at 05:56

      Monsieur Arezki Medsaoudene, je ne peux être plus d’accord avec vous. Vous avez résumé en une phrase la situation des kabyles vivant en occident, moi compris.

  6. benz
    April 19, 2018 at 05:31

    Said Saadi, tu connais l’expression qui dit ” Avousnath, yiweth akthrouh”. Te concernant rouhantak iss-snath. Pour un psychiatre et politicien à la fois ce n’est pas assez fort ni en prospective ni en stratégie. Le bon sens veut qu’on ne peut courir plusieurs lièvres à la fois au risque de n’en attraper aucun. Tu tenais tellement à chasser loin de ta basse cour que tu as fini par perdre la Kabylie. Tu as tant voulu griller les étapes que tu as fini par te griller les ailes. Tu as tant voulu te donner ainsi qu’à ton parti une dimension nationale que tu as fini par être renié par les tiens en Kabylie. Tu as tant voulu être le dépositaire de la “démocratie” en Algérie que tu as failli être emporté par un tsunami islamo-fasciste. Tu as tant voulu être le représentant de pseudo-progressistes Algériens que tu as fini par admettre t’être trompé de société. Tu as tant voulu sauver l’Algérie des griffes de l’islamisme que tu as fini par t’allier aux diables en Képi. Tu as tant voulu t’opposer au pouvoir du moment que tu as fini par lui servir sur un plateau plusieurs de tes cadres dont Benyounes, Khalida Toumi et Ould Ali… Tu as tellement perdu le sens des réalités que tu as fini par te rapprocher de Boutef et intégrer son gouvernement. Tu as tellement goûté aux délices du pouvoir que tu as tardé à faire démissionner tes ministres pendant que tes frères en Kabylie tombaient sous les balles assassines de ton allié du moment, le pouvoir. Tu as tellement critiqué les échecs répétés du pouvoir que tu as fini par les reproduire toi-même. Tu as tellement côtoyé les cimes du pouvoir que tu as fini par ignorer la loi immuable de la gravitation. Tu as tellement fréquenté les salons feutrés des grands hôtels que tu as fini par oublier les gourbis de ton enfance. En fin de compte tu as fini par commettre les mêmes erreurs que ton aîné feu Ait Ahmed qui était en réalité ton seul et vrai opposant et pareil pour lui à ton égard. Sauf que malheureusement, les conséquences de vos chamailleries à vous deux ont sérieusement impacté sur la Kabylie qui, à un moment donné de son histoire, avait placé toute sa confiance en vous. Ainsi, vos échecs pour ne pas dire plus ont entrainé l’échec de toute Kabylie. Et comment ne puisse t-il pas être le cas puisqu’à défaut de vous occuper de cette Kabylie tant martyrisée et qui avait misé sur vous deux, vous lui avez tourné le dos pour vous allier respectivement avec le pouvoir en ce qui te concerne et avec les islamo-fascistes en ce qui concerne le marabout de Michelet. En fin de compte, vous n’avez réussi à sauver ni l’Algérie ni la Kabylie. Mr SAADI, la morale de l’histoire est qu’on ne s’invite pas chez quelqu’un quand on est pas le bienvenu tout comme on ne s’impose pas quand on est rejeté. Pourtant, en dehors de la Kabylie ou tu étais comme un poisson dans l’eau et à quelques exceptions près, jamais nulle part en Algérie tu étais le bienvenu non seulement en raison de ton projet prétendument laïque, moderne et progressiste que tu ne pouvais vendre à une société hyper islamisée et bédouinisée mais aussi parce que tu es tout simplement Kabyle.

  7. April 20, 2018 at 17:24

    L’argumentation de l’auteur n’est pas cohérente.

Leave a Reply

Your email address will not be published.